Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

SANTÉ ANIMALE : << Une vaccination correctement réalisée protège les animaux >> Dr Benoît Koffi AMOUSSOU

 SANTÉ ANIMALE : << Une vaccination correctement réalisée protège les animaux >> Dr Benoît Koffi AMOUSSOU

L’élevage joue un rôle crucial dans la production animale, mais il est primordial de veiller à ce que les animaux soient en bonne santé pour maximiser leurs rendements et leur bien-être. Dans cette interview, Dr Benoît Koffi AMOUSSOU médecin vétérinaire, spécialisé en élevage aborde les enjeux de santé animale et les meilleures pratiques pour garantir le bien-être de nos compagnons à quatre pattes.

Quelles sont les conditions nécessaires pour garantir la bonne santé des animaux dans le cadre de l’élevage ?

L’élevage est un ensemble d’activités qui permet à l’éleveur de profiter des productions animales. Pour garantir des animaux en bonne santé, il est important de respecter les réglementations internationales en la matière. L’Organisation mondiale de la santé animale définit cinq conditions pour qu’un animal soit prêt à produire. Il ne doit pas souffrir de soif, de faim ou de malnutrition. De plus, l’animal doit être exempt de peur et de détresse, capable de recevoir des soins en cas de maladie ou de blessure, et être en mesure d’exprimer son comportement normal. Lorsqu’un animal n’a pas accès à ces conditions, il est considéré comme malade.

Quel est le rôle du vétérinaire dans le traitement des animaux malades ?

Avant de traiter un animal malade, il est essentiel d’identifier la maladie dont il souffre. C’est le rôle du médecin vétérinaire d’accompagner dans ce diagnostic. Lorsqu’un animal ne parvient pas à exprimer son potentiel de production ou de bien-être, il est malade et il est nécessaire de consulter un vétérinaire pour lui prodiguer les soins appropriés.

Quelles sont les différentes maladies auxquelles les animaux peuvent être confrontés et comment les reconnaître ?

Il existe une multitude de maladies qui touchent les animaux, notamment les animaux domestiques. Certaines affectent les voies respiratoires, tandis que d’autres ont un impact général sur l’état de santé de l’animal. Lorsqu’un animal ne parvient pas à exprimer son comportement normal ou sa production attendue, il est malade.

Comment la vaccination contribue-t-elle à prévenir les maladies animales ?

La vaccination est un moyen de prévenir différentes maladies. La première étape à mettre en place est l’hygiène, ou ce que l’on appelle la biosécurité dans le jargon professionnel. Il s’agit de mettre en œuvre des mesures pour éviter que les maladies n’attaquent les animaux ou, si un animal est malade au sein du troupeau, pour empêcher sa propagation aux autres animaux. Une fois que des mesures d’hygiène adéquates sont en place, la vaccination peut être envisagée pour prévenir les maladies contagieuses d’un animal à l’autre. Des plans de vaccination nationaux ou mondiaux sont élaborés pour chaque maladie spécifique.

Qu’est-ce que les zoonoses et quelles sont les mesures prises pour lutter contre ces maladies transmissibles à l’homme ?

Certaines maladies animales sont également contagieuses pour l’homme. On les appelle des zoonoses. Au Bénin, un plan national a été mis en place pour lutter contre ces maladies. Par exemple, la rage, une maladie qui touche les chiens, les chats et les singes et peut être transmise à l’homme, peut être prévenue grâce à la vaccination. D’autres maladies, telles que la grippe aviaire ou la salmonellose, peuvent également être prévenues par des mesures d’hygiène adéquates.

Quels autres éléments entrent en jeu pour assurer la sécurité et le bien-être des animaux d’élevage ?

Outre la vaccination, d’autres éléments entrent en jeu pour assurer la sécurité des animaux. Il est essentiel que les propriétaires d’animaux d’élevage ou de compagnie prennent conscience de leur responsabilité envers leurs animaux. Depuis 2015, les animaux sont reconnus comme des êtres sensibles à l’échelle mondiale, et maltraiter un animal peut entraîner des poursuites judiciaires. En veillant au respect des cinq conditions essentielles mentionnées précédemment, on peut prévenir près de 80 % des maladies animales. De plus, il est important de fournir aux animaux des conditions de logement appropriées, les protégeant des intempéries, afin de lutter contre les maladies.

Quel est l’impact des aliments sur la santé des animaux et quelles précautions doivent être prises ?

Il arrive parfois que certains aliments nuisent à la santé des animaux. Si des aliments déséquilibrés, insuffisants ou contaminés sont donnés aux animaux, ces derniers tomberont malades. Il est donc essentiel de leur fournir une alimentation équilibrée et de qualité pour prévenir les maladies. En cas d’intoxication alimentaire, causant des diarrhées et d’autres troubles organiques, il est recommandé de consulter un vétérinaire pour des soins.

Quels conseils pouvez-vous donner aux éleveurs pour garantir la santé de leurs animaux ?

En guise de conseils aux éleveurs concernant la santé animale, pour ceux qui possèdent des élevages modernes, ils sont généralement bien informés des mesures nécessaires. Toutefois, pour les éleveurs ayant quelques animaux dans une basse-cour, il est important de savoir que la vaccination est essentielle. Des plans de prophylaxie sont mis en place pour permettre aux vétérinaires ou aux techniciens vétérinaires mandatés par l’État de procéder à des vaccinations périodiques, souvent subventionnées. Une vaccination correctement réalisée protège les animaux et assure la production escomptée de l’élevage.

Propos recueillis par Oyéyèmi AGANI

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *