Abomey-Calavi
Agrobusiness

SORTIE FRAUDULEUSE D’INTRANTS SUBVENTIONNES: Les fraudeurs mis en garde par le MAEP et le DGPR

Le lundi 23 mai 2022, s’est tenue à la salle de conférence du MAEP, une conférence de presse animée par le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche et le Directeur Général de la Police Républicaine.

Ruth EDOH

Mettre la lumière sur des points d’ombres liées aux informations qui font le tour du monde à propos de la sortie frauduleuse d’intrants et d’engrais subventionnés en direction des pays limitrophes et surtout mettre en garde les personnes de mauvaises foi qui s’adonnent à cette pratique dans le pays sont les raisons de cette conférence de presse.  Suite au point fait par le ministre, près de 400 tonnes d’intrants et de pesticides ont été arrêtés par les forces de l’ordre en direction des pays voisins. Parmi ces produits, on note : 8 mai 2022 à Porga : 40 sacs de 50 kg d’engrais dans 2 tricycles, 16 mai 2022 : 45,950 Tonnes d’engrais NPK à  Malanville, 18 et 20 mai 2022 à Datori : 3T d’insecticides en provenance du Togo, 18 mai 2022 à Ouaké : 60,4 Tonnes d’engrais maïs Sodeco, détenus par un malien,  19 mai 2022 à Malanville :  1,250 Tonnes de NPK dans un véhicule à Immatriculation nigerianne, 20 mai 2022 à Madékali :  57 sacs de 50 kg d’engrais, 21 mai 2022 à Djougou : 50 Tonnes d’engrais SODECO dans des camions à Immatriculation malienne, 22 mai 2022 à Malanville dans la zone de Bodjékali :  40 Tonnes d’engrais.

A cet effet, le Directeur Général de la Police Républicaine, Soumaïla Yaya interpelle les agents civils et les forces militaires y compris les policiers, les douaniers, à s’impliquer à cette manœuvre frauduleuse, faute de poursuite judiciaire. Il invite donc les populations à coopérer avec la police pour faire échec à ces fraudeurs.  Pour Gaston DOSSOUHOUI, « C’est notre économie que quelques vils individus cherchent à saboter. En l’espace d’un mois seulement, près de 400 tonnes d’engrais et intrants sont en instance de départ. Combien a pu partir par des voies déguisées ? ». Il rassure les uns et les autres et invite de nouveau les forces de l’ordre à la veille afin de décourager les contrevenants à cette interdiction.

C’est aussi l’occasion pour lui de rappeler les raisons de cette prise de décision. C’est donc à la faveur de toutes les contraintes endogènes et exogènes que l’État et les acteurs ont mis la main à la poche pour soutenir la production, surtout l’acquisition des intrants, des engrais particulièrement. 54,5 milliards ont été nécessaires pour que le prix des engrais soit au niveau de 14.000 FCFA le sac.  « Si cela est fait, c’est pour donner de la chance à nos producteurs cette année de saisir le marché régional très demandeur, en plus de ce que nous avons comme demande interne pour récolter et gagner tous les acteurs à la production. C’est pour éviter la pénurie alimentaire, soutenir la sécurité alimentaire et faire gagner chaque producteur qui va utiliser ces intrants » conclu-t-il.

Pour finir cette conférence de presse, le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche Gaston DOSSOUHOUI invite la population à utiliser les numéros verts 113 et 166 pour informer, renseigner et pour décourager cette fraude.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image