Abomey-Calavi
Entretien

A PROPOS DE L’ÉCOLE INTERNATIONALE DES MÉTIERS AGRICOLES DU BÉNIN

<<Nos formations permettent aux jeunes tout suite d’être rentable et opérationnel>> dixit Djibril AZONSI

Djibril AZONSI, Ingénieur Agroéconomiste et Directeur de l’Ecole Internationale des  Métiers Agricoles

Bonjour Monsieur, merci de vous présenter à nos lecteurs

Je suis Djibril AZONSI, Ingénieur Agroéconomiste et Directeur de l’Ecole Internationale des  Métiers Agricoles (EIMA Bénin).

On entend beaucoup plus parler de cette école. Dites-nous dans quel contexte elle a été  créée ?

La création de EIMA remonte à 2020. L’école est créée pour répondre à plusieurs préoccupations. La première est relative à la sécurité alimentaire, la deuxième est relative au chômage des jeunes. Donc en créant EIMA, c’est pour amener les jeunes à aller véritablement dans le secteur de l’agriculture, à produire ce que nous mangeons et à créer en retour de l’emploi décent. Quand un jeune opte résolument pour le secteur agricole, de part ses activités c’est qu’il recrute également du personnel et ceci va faire quitter d’autres jeunes de la précarité, du sous-emploi. EIMA veut aider les jeunes c’est ce qui a contribué à la création de cette école. Il faudrait que je précise qu’il y a véritablement un problème d’adaptation de l’offre de formation pour ce qui est du secteur agricole au Bénin. Il y a beaucoup qui ont la licence, le master mais du point de vue pratique ils ont des difficultés à utiliser leurs mains alors que l’agriculture à la base c’est la main. Le constat est que beaucoup préfère rester au bureau en délaissant l’essentiel.

Quelles sont les offres de formations que propose EIMA Bénin  ?

EIMA propose des formations dans des domaines de  la production animale, la production végétale, l’agro-alimentaire, l’agro-développement, la communication et le marketing. Lorsque vous prenez le domaine de la production végétale, nous avons des offres de formations et ici nous parlons de métier. Par exemple, dans la production végétale on peut parler du métier de pépiniériste, de maraîcher, d’arboriculteur, etc. Quand on prend un domaine il y a un certain nombre de métiers qui vont avec, ce qui qui est valorisant pour les jeunes. Nos formations permettent aux jeunes tout suite d’être rentable, et opérationnel. EIMA-BENIN outille les jeunes de sorte à proposer des solutions au double fardeau auquel nous devons faire face : l’insécurité alimentaire et le chômage des jeunes.

Quelles sont les conditions pour s’inscrire à EIMA BÉNIN ?

A part d’être inscrit et payer les frais de formation, il n’y a pas d’autres conditions particulières. Même si vous êtes porteur d’un handicap, nos formations sont accessibles et adaptées à tout le monde. 

Comment est-ce que EIMA Bénin compte assurer la formation et l’insertion professionnelle des jeunes ?

Nos formations se reposent sur trois piliers. Nous offrons une formation à la carte aux jeunes, nous faisons un suivi et un accompagnement poste formation.

On insère ces jeunes dans un réseau pour leur permettre au fur et à mesure qu’ils sont en train d’être formé qu’ils soient en contact avec le marché de l’emploi, de la consommation de leur future production. Nous créons un réseautage afin de permettre à ces futurs entrepreneurs de bénéficier de notre assistance pour la création de leur entreprise ou la mise en œuvre de leur projet. En effet, EIMA accompagne également les jeunes entreprises qui ont du personnel et qui souhaite renforcer leur capacité. Nous recevons également les fonctionnaires du public et du privé qui sont en quête de reconversion ou à la retraite.

Pendant combien de temps va durer la formation à EIMA BÉNIN ?

Les formations à EIMA dure entre trois à six mois. Après six mois tout jeune qui entre à EIMA devient autonome est rentable.

A EIMA, nous faisons des cours du jour du lundi au vendredi de 8h30 à 14h afin de permettre à l’ apprenant de disposer de l’autre moitié de la journée soit pour aller faire des recherches , soit de la pratique ou pour aller vaquer à autre chose. Ce sont des cours légers qui se font dans des salles qui respectent l’approche de formation.  Nous disposons également des cours du soir qui ont lieu entre 19 h et  21h du lundi au vendredi et le samedi de 9h à 14h.  Nous envisageons une possibilité de cours en ligne puisqu’on est à leur du numérique.

Comment entrer en contact avec EIMA Benin ?

C’est simple, vous avez la possibilité de passer au siège de EIMA Bénin situé dans l’immeuble du groupe de presse LE RURAL à Abomey-Calavi au Benin précisément non loin du CEG ZOCA. Pour plus d’informations, composer un des numéros de suivant: 53545439 ou 96178411

Quel est votre appel à lancer à toutes ces personnes qui manifestent ce désir de s’inscrire ?

Mon appel ira à l’endroit des parents : ne laissez pas les enfants perdre des mois, des années dans des formations universitaires qui au final ne leur garantit rien. Il faudrait que les parents optent pour des formations de courte durée à leur enfant  parce qu’il y  a un problème urgent à régler. Nous devons manger et la pression est forte et manger aujourd’hui suppose d’aller produire. A ce niveau, nous avons besoin des jeunes producteurs innovants. L’autre c’est que les parents prennent leur responsabilité à accompagner les jeunes vers des formations professionnelles, des formations qualifiantes comme ce que EIMA propose.

A l’endroit des jeunes, c’est de ne pas s’aventurer sur ces chemins qui ne les rassurent pas. Il faudrait qu’ils regardent autour d’eux en optant pour des formations professionnelles qui vont leur permettre de créer des revenus et de l’emploi. Aux partenaires et au gouvernement, encourager les initiatives qui entrent dans la formation professionnelle des jeunes. Il faut avoir un œil regardant vers les acteurs qui essaient de former les jeunes histoires de réduire le chômage et le problème lié à la sécurité alimentaire.

Propos recueillis et transcrit par Ruth EDOH

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image