Abomey-Calavi
Agriculture Approche Communale pour le Marché Agricole

ACMA 2/ SENSIBILISATION SUR LE SIM ET LE SIFT: Des solutions Tics pour améliorer le rendement des activités des producteurs

Le programme Approche Communale pour le Marché Agricole phase 2 (Acma2) a entamé ce mercredi 30juin 2021, une tournée de sensibilisation et de projection des vidéos sur le Système d’Information et de Formation technique (SIFT) et le Système d’Information sur les Marchés (SIM). Plus de soixante acteurs ont été outillés pour l’utilisation de ces solutions lors de la descente de la délégation du programme Acma2 à Dangbo pour le compte du département de l’Ouémè.

Par Hermione ADJANOHOUN

Cette tournée de sensibilisation vise à permettre aux acteurs de toutes les zones d’interventions du programme d’avoir accès en temps réel aux informations fournies par ces plateformes dans chacune de leur langue, dans le souci d’améliorer le rendement de leurs productions et d’accroître l’offre de produits et d’améliorer leurs revenus. Les vidéos ont alors été traduites en six langues nationales notamment le Fongbé, le Goun, le Nagot, le Mahi, le Yoruba et le Idatcha. Venus de 9 communes du département de l’Ouémè, les bénéficiaires du programme ont fait la découverte de deux innovations technologiques développées par le programme Acma2 à leur profit.

Lire aussi: ACCÈS AUX INTRANTS AGRICOLES : Le programme ACMA2 capitalise les acquis

La délégation du programme composée de Fresnelle Ahouangbenon Business développer, Romuald Djégbénou, formateur jeunes NTIC et de Benjamin, Superviseur des actions du programme dans l’Ouémè et de Olga Kokodé chargée de communication de Acma2, a projeté une série de vidéo informative en langue Goun. À partir de cette plateforme qui est le Système d’Information des Marchés, les acteurs agricoles peuvent accorder à partir d’un abonnement trimestriel de 900 FCFA aux informations relatives à la disponibilité et au prix des denrées agricoles après un prix parmi les 3 marchés couverts par le programme.

Quant au SIFT, il va permettre aux acteurs de bénéficier des pratiques de production et de transformation des produits agroalimentaires à travers leur téléphone portable. « Les solutions que nous avons développées sont des solutions payantes parce que nous souhaitons que les utilisateurs supportent les frais d’utilisation de la solution pour sa durabilité », a indiqué Romuald Djégbénou qui estime que pour repousser les limites de l’analphabétisme numérique qui n’est pas développée en milieu rural, un réseau de jeunes outillé sur les tics a été déployé dans toutes les communes d’intervention du programme. Ceux-ci accompagnent les agriculteurs, les transformateurs et commerçants bénéficiaires ou non à facilement s’approprier le SIFT et le SIM.

Vue des acteurs agricoles en pleine séance de travaux de groupe

Les producteurs se réjouissent de cette avancée. « Pour un producteur lambda, ce ne serait pas facile, parce qu’il faudra l’aide de ses enfants ou de ses proches. Mais je pense qu’avec les jeunes NTIC qui ont été formées et qui sont sur le terrain, ils parviendront à de meilleurs résultats » a précisé Hervé Kossou, producteur de palmier à huile à Adjohoun.

Notons que la délégation du programme ACMA2 s’est aussi rendue à Kétou où le même exercice a été fait avec les acteurs des pôles d’entreprises agricoles de la commune.

Lire aussi: PÉRENNISATION DES ACQUIS DU PROGRAMME ACMA2: Les membres du CCIC Collines outillés sur la gestion des IEMs

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image