Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

ATELIER D’ÉCHANGES ET DE RENFORCEMENT DE RÉSEAUX : le projet CCAB s’active pour une année 2024 réussie

 ATELIER D’ÉCHANGES ET DE RENFORCEMENT DE RÉSEAUX : le projet CCAB s’active pour une année 2024 réussie

Au Centre Songhaï à Porto-Novo a eu lieu ce mercredi 14 février 2024 un atelier d’échanges et de renforcement de réseaux existants dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet Centre de Connaissances de l’Agriculture Biologique et l’Agroécologie en Afrique (CCAB) au Bénin. Cet atelier qui a connu la participation de plusieurs structures à travers leurs représentants et les acteurs de la chaîne de valeur AEB a permis d’avoir des échanges fructueux et concluants.

Photo de famille

Crédit photo : Christian Madjid

Jean-Baptiste HONTONNOU

Réfléchir sur le renforcement d’un réseau d’échange existant en agriculture biologique et écologique au Bénin. C’est l’objectif principal que s’est fixé cet atelier. De façon spécifique, il s’est agi de faire un diagnostic du réseau d’échange à renforcer ; de définir les activités à mener pour renforcer le réseau d’échange identifié et d’établir avec le réseau d’échange à renforcer, un plan de travail de réalisation des activités à mener sur la période du projet.

En effet, après avoir présenté le projet Centre de Connaissances de l’Agriculture Biologique en Afrique (CCAB), ses objectifs et ses démembrements dans les pays d’Afrique, l’atelier a débouché sur une séance de questions-réponses et débat. Ce qui a permis aux participants de soulever certains points d’ombre qui n’ont pas manqué d’avoir des éléments de réponses de la part des responsables du projet. L’autre point culminant de cet atelier est le travail en groupe. Les participants, scindés en deux groupes, ont mené des réflexions sur les activités à mettre en place pour renforcer le réseau d’échange identifié ; élaborer un planning d’activités sur la période du projet et la stratégie de mise en œuvre des activités.

Salle de l’atelier

Crédit photo : Christian Madjid

En général, les deux groupes ont eu à définir la période de réalisation de trois « matinées agroécologie » et de deux visites terrain. Également, les groupes ont proposé chacun, les lieux qui vont abriter ces activités, les profils des participants ainsi que les stratégies de mise en œuvre. Il est important de notifier que les travaux ont été approuvés et un comité ad’ hoc composé de sept (07) membres a été installé afin de conduire les activités qui seront retenues dans la feuille de route.

Au terme de cet atelier déroulé sous la supervision de l’équipe technique de mise en œuvre des activités du projet CCAB au Bénin, les participants ont apprécié les échanges. « Je suis particulièrement touché parce que je constate que tout ce qui a été prévu est en train d’être réalisé », affirme Dr Destin Ayedegue, représentant de l’ONG DEDRAS. Pour Lidwine BALOITCHA de JINUKU ONG, elle pense qu’un « bon travail a été fait » et que l’engagement va accompagner pour relever le défi. Il faut souligner que cet atelier s’est déroulé sous l’œil plus ou moins global de Alpha Kane, Chargé de projet PCAO ENDA PRONAT et de Assane Gueye, Coordonnateur AGRECOL AFRIQUE.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *