Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

PROMOTION DE L’AGRICULTURE ÉCOLOGIQUE ET BIOLOGIQUE EN AFRIQUE

 PROMOTION DE L’AGRICULTURE ÉCOLOGIQUE ET BIOLOGIQUE EN AFRIQUE

La gestion des connaissances au cœur des échanges entre les acteurs nationaux

Le Centre Songhaï de Porto-Novo a abrité le mercredi 14 février 2024, l’atelier d’échange entre les acteurs nationaux de la chaîne de valeur Agriculture Ecologique et Biologique (AEB). La rencontre a été rehaussée par la présence de Alpha Kane, Chef Projet KCOA et de Assane Gueye, Coordonnateur de AGRECOL Afrique. Les deux personnalités sont basées au Sénégal et étaient en mission de suivi-évaluation au Bénin.

Photo de famille

Joachim N. SAIZONOU

L’objectif principal de l’atelier est de consolider les liens entre les acteurs du réseau d’échange qui existe déjà au Bénin et de définir les activités à mener jusqu’en septembre 2024. A cet effet, il a été mis en place un comité ad’ hoc de sept (7) membres pour conduire ces travaux. Pour la période sus citée, les participants ont retenu l’organisation de plusieurs matinées agro écologiques sur différentes thématiques. Entre autres thèmes retenus, on peut citer : la fertilisation organique, l’utilisation des connaissances endogènes pour lutter contre les ravageurs. La matinée agro écologique est une causerie organisée sur un thème précis pour marquer une journée dédiée comme la journée de l’arbre, la journée mondiale du sol etc. En fonction du budget qui lui est alloué, la matinée agro écologique peut impacter les communautés d’un village, d’un arrondissement ou d’une commune.

Les personnalités venues du Sénégal ont permis de mieux cerner les enjeux autour des Pôles de Connaissances qui sont déjà actifs en Afrique. Pour l’Afrique de l’Ouest, le Pôle est basé au Sénégal sous la coordination de l’ONG AGRECOL Afrique. Il regroupe les pays comme le Mali, le Bénin, le Nigéria, la Gambie et le Sénégal et le Professeur Simplice VODOUHE de l’ONG Organisation Béninoise pour l’Agriculture Biologique (OBEPAB) en est l’un des facilitateurs, raison de sa présence au Centre Songhaï.

Une importante nouvelle qui justifiait la présence des Sénégalais est que la plateforme de gestion des connaissances est désormais fonctionnelle. Selon les explications fournies par Assane Gueye, il est possible d’accéder à toutes les ressources disponibles sur la plateforme, de les exploiter au profit des communautés qui en sont les vrais détenteurs des droits de propriété. De la même manière, il est possible d’introduire des connaissances éprouvées. A ce niveau, la connaissance en question doit d’abord faire l’objet de validation avant sa mise en ligne.

Notons qu’au niveau du Pôle de connaissance de l’Afrique de l’Ouest, le Bénin est une référence par rapport aux travaux conduits par le Pr. Vodouhè à travers son ONG OBEPAB qui est très active depuis plusieurs décennies sur la question de l’Agriculture Ecologique et Biologique. Notons aussi que le programme KCOA bénéficie du financement de la Coopération Allemande à travers la GIZ qui appuie les cinq (5) Pôles de l’Afrique dont celui de l’Afrique de l’Ouest.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *