Abomey-Calavi
Genre et développement

CANALISATION DES INFORMATIONS RECUEILLIES AU FIL DES ANS AU PROFIT DES AVICULTEURS:La LIFA, une organisation de renom

La Livestock Industry Foundation for Africa (LIFA) est une organisation nigériane créée par Dr Stephen Adéjoro, expert dans le domaine de l’élevage et de l’environnement. Une organisation mise en place pour promouvoir le plaidoyer contre de nombreux défis auxquels est confrontée l’industrie avicole de l’Afrique sub-saharienne tropicale avec des références spécifiques à sa vulnérabilité aux conséquences du changement climatique.

Dr Stephen Adéjoro

Yélian Martine AWELE

Les initiatives de la Livestock Industry Foundation for Africa (LIFA) comprennent : « Canalisation des connaissances et les informations recueillies au fil des ans au profit des éleveurs et de la société en général. « Nous faisons campagne pour des questions importantes qui nécessitent l’attention de l’industrie ; changement climatique, mycotoxines, eau potable pour le bétail, échec de la vaccination, catastrophes pour le bétail et problèmes d’indemnisation des éleveurs », précise Dr Stephen Adéjoro, président de la LIFA. A en croire les propos de ce dernier, l’organisation a partagé plusieurs connaissances au cours des trois dernières années à travers un événement de formation d’une journée pour les vétérinaires éleveurs de volaille et les acteurs de la volaille ou de l’élevage au Nigeria avec le thème « Mise à jour des connaissances sur la santé et la nutrition de la volaille ». Le succès de la formation de mise à jour des connaissances de LIFA au Nigeria a incité ZOETIS FOUNDATION à soutenir six pays de la région ouest-africaine en tant que bénéficiaires potentiels de ces initiatives : le Togo, la Gambie, le Libéria, la Côte d’Ivoire, le Ghana et la République du Bénin. Ceci dans le but d’élargir les opportunités aux vétérinaires de toute l’Afrique de l’Ouest. En effet, ce programme de formation de mise à jour des connaissances sur la santé et la nutrition de volaille est un séminaire de formation gratuit d’une journée organisé par la Livestock Foundation for Africa (LIFA) en collaboration avec ZOETIS FOUNDATION pour les vétérinaires aviculteurs et les acteurs de l’industrie, de l’élevage. L’initiative vise à soutenir les acteurs vétérinaires locaux et les agriculteurs avec une formation professionnelle et le développement des compétences entrepreneuriales via une formation en face-à-face pour améliorer la santé du bétail et avoir un impact positif sur les moyens de subsistance des agriculteurs en Afrique subsaharienne. Ainsi, les agriculteurs ont acquis des connaissances substantielles sur le changement climatique et les stratégies d’atténuation des mycotoxines. Les connaissances acquises par les participants les aideront à concevoir des protocoles de vaccination et de gestion pour leurs exploitations afin de réduire les pertes dues aux échecs de vaccination et aux épidémies. 

Membres de la LIFA

Grâce aux résultats de la formation, les agriculteurs peuvent réduire les pertes causées par l’effet résultant des épidémies. Les agriculteurs peuvent également transférer les connaissances acquises dans leur communauté immédiate, permettant la prospérité et l’inclusion collectives. La formation expose les vétérinaires à des connaissances actualisées sur les stratégies  d’atténuation des conséquences du changement climatique sur la durabilité du projet. La gestion holistique du stress thermique, des impacts des mycotoxines et des échecs vaccinaux récurrents en climat tropical sera très appréciée par les vétérinaires participants aux formations pays. Les cibles du programme de formation sont « les suivants : éleveurs (volailles), vétérinaires, scientifique animalier, acteurs avicoles, étudiants vétérinaires, vendeurs de bétail (volaille), etc. », évoque le spécialiste.

Par ailleurs, la LIFA met la femme au cœur de ses activités. « Le programme de formation considère la diversité des genres comme un déterminant clé du succès. La participation des femmes est très importante », déclare-t-il.

En outre, le thème général du séminaire de formation ayant lieu le mardi 13 septembre 2022, à l’Espace Sitou de l’Université d’Abomey-Calavi est intitule : « Actualisation des connaissances sur la santé et la nutrition des volailles », rappelle-t-il. Cet évènement de taille a pris fin le jeudi 15 septembre 2022 à l’hôtel Célébrité à Ouidah. Selon Dr Stephen Adéjoro, président de la LIFA, le changement climatique a eu des effets néfastes sur l’aviculture. A cause des changements climatiques dit-il, il y a eu la prolifération de ce qu’on appelle la mycotoxine ; le problème majeur auquel les acteurs avicoles sont confrontés aujourd’hui».

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image