Abomey-Calavi
Agriculture Approche Communale pour le Marché Agricole

CARTOGRAPHIE DE LA FERTILITÉ DES SOLS :ACMA 2 initie un atelier de restitution des résultats assorti de recommandations pour l’amélioration des formules d’engrais

Dans le cadre de l’amélioration de la productivité agricole au Bénin, un atelier de restitution des résultats de cartographie de la fertilité des sols et d’amélioration des formules d’engrais dans les zones cible du programme ACMA 2 a réuni les principaux acteurs de la science des sols à Bohicon, le mercredi 16 décembre 2020.

Par Megan Valère SOSSOU

Le programme Approche Communale pour le Marché Agricole Phase 2, du consortium dirigé par l’IFDC en collaboration avec Care Bénin-Togo et l’Institut Royal des Tropiques a réunit une vingtaine d’acteurs engagés pour la fertilisation des sols le mercredi 16 Décembre 2020 à Bohicon. L’objectif de cet atelier est de restituer les résultats de cartographie de la fertilité des sols et d’œuvrer à l’amélioration des formules d’engrais dans les zones cibles du programme a rappelé à l’entame Moïse ADEGNIKA, Spécialiste des intrants et innovations agricoles au programme ACMA 2.

C’est en collaboration avec les partenaires nationaux et régionaux dont l’Institut National de Recherche Agricole au Bénin (INRAB) et le laboratoire CropNuts que le programme ACMA 2 a initié l’établissement des cartes de fertilité des sols dans ses zones cibles.

Les différents résultats présentés totalisent treize (13) cartes de fertilité initiales des sols qui serviront de base pour les recommandations améliorées d’engrais en faveur des cultures surtout celles vivrières a expliqué Jean Dossa Ekwe, Agronome exerçant à l’IFDC.

Ce dernier est parti du constat que les agriculteurs, pour gérer leurs productions agricoles font souvent recours aux engrais minéraux en raison de la baisse du niveau de fertilité des sols encore sous une exploitation continue sans toutefois, tenir compte des besoins réels des sols et des cultures. Et donc, explique-t-il pour améliorer l’efficience d’utilisation des engrais et pour optimiser la réponse des cultures à l’application des engrais. Il était nécessaire de questionner les sols sur leurs besoins nutritifs réels.
L’atelier qui a connu la participation active des représentants des laboratoires et institut de recherche, des personnes ressources et de la représentation Étatique a été riche en partage d’expérience scientifique.
Ces échanges ont permis aux uns et aux autres de convenir d’une approche qui permettra, à partir des cartes de fertilité des sols à la formulation des engrais équilibrés plus efficaces pour les cultures et plus rentables, et à leur distribution aux producteurs.

Gustave Dagbenonbakin, est chercheur à l’INRAB, une personne ressource à cet atelier. Selon lui, cette cartographie a abouti à des résultats acceptables et il convient, de prendre soin des recommandations quant aux tests de validation pour que lorsque les étudiants des différentes facultés d’agronomie au Bénin seront mis à contribution, de meilleurs résultats soient obtenus a-t-il soutenu. Au Professeur Guillaume Amadji de saluer l’initiative de l’IFDC et d’admettre que la fertilisation donne un coup de pouce à l’amélioration de la sécurité alimentaire.

Rappelons que cette thématique de la fertilisation des sols est non seulement d’une grande importance pour une amélioration de la productivité agricole mais aussi rentre en ligne de mire pour l’atteinte de l’objectif global du programme ACMA 2.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image