Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

CONSERVATION DES ESPECES ANIMALES ET PROTECTION DES PARCS NATIONAUX : Les femmes et les jeunes au cœur des bonnes actions prônant le changement

 CONSERVATION DES ESPECES ANIMALES ET PROTECTION DES PARCS NATIONAUX : Les femmes et les jeunes au cœur des bonnes actions prônant le changement

Les femmes et les jeunes se distinguent par leur implication active dans la conservation des espèces animales et la protection des parcs nationaux à plusieurs niveaux. Leur apport vient assurer la préservation du patrimoine naturel pour les générations futures.

Vanessa ZANNOU

La conservation des espèces animales et la protection des parcs nationaux sont essentielles pour préserver la biodiversité et maintenir l’équilibre des écosystèmes. Cela implique la mise en place de mesures de protection, telles que la lutte contre le braconnage, la création de réserves naturelles et la promotion de programmes de reproduction en captivité. Au-delà de ces aspects, les femmes et les jeunes jouent également leur partition en ce qui concerne la gestion de ces espèces animales et protection des parcs nationaux. « Nous avons 700 personnels au niveau du Bénin et  plus de 98% de notre personnel est constitué de jeunes. Et comme vous le savez, la jeunesse est le socle du future », fait savoir M. Hugues AKPONA, Directeur Régional Afrique de l’Ouest d’African Parks avant d’ajouter que « 100 personnels occasionnels, représentent également des jeunes de la périphérie qui viennent pour des travaux temporaires dans les aires protégées et qui y contribuent ». A en croire le Directeur régional, au sein de African parks, un certain nombre de mécanisme a été mis en place pour que la jeunesse puisse jouer effectivement son rôle de préservation du patrimoine naturelle et donc de l’héritage africain.

Les femmes et la jeunesse contribuent en effet de manière significative à la conservation des espèces animales et à la protection des parcs nationaux. Leur engagement se manifeste à travers diverses actions telles que la création et la gestion de projets de conservation, la sensibilisation des communautés locales à l’importance de la biodiversité, et la promotion de pratiques durables. Les femmes apportent également des perspectives uniques et une approche holistique à la conservation, en intégrant des valeurs sociales et culturelles dans leurs efforts.   Par ailleurs, la jeunesse est cruciale pour assurer la pérennité de la conservation et de la protection des parcs nationaux. Les jeunes générations sont souvent porteuses d’une sensibilité environnementale accrue et d’une volonté de prendre des mesures concrètes pour préserver la nature. Leur implication se traduit par leur participation active à des programmes de volontariat, des initiatives de sensibilisation et des actions de plaidoyer en faveur de la protection de la faune et des écosystèmes.

« La jeunesse et les femmes jouent un rôle important au niveau de African Parks. Que ça soit dans les unités d’opérations, les unités de lutte anti-braconnage, les unités de conservation, les unités de développement commercial et les unités de développement communautaire, la place de la femme est toujours maintenue »,

insiste-t-il. Il continue en affirmant : « nous n’avons pas 80% de femmes, mais elles sont en majorité et nos mécanismes de recrutement ont inclus la nécessité de donner une chance à toute personne  qui a les capacités et le profil requis pour intervenir dans l’aire protégée ».

Quant à la jeunesse, elle apporte une énergie nouvelle et une perspective innovante à la conservation. Les jeunes s’impliquent activement dans des actions sur le terrain, des campagnes de sensibilisation et des projets de recherche.

« Nous avons tout un programme de développement communautaire qui est fondé sur trois pilier essentiels. L’un est l’engagement des jeunes »,

nous apprend le Directeur Régional d’African Parks. De façon précise, ils organisent des stages nature, la découverte du milieu pour toute la jeunesse riveraine. Egalement, sur l’aspect entreprise, ils financent et accompagnent les jeunes qui ont non seulement des idées de projet mais qui sont près à développer des initiatives génératrices de revenus.

Alors, le fait d’impliquer les jeunes dans la préservation des espèces animales et des aires protégées donne la possibilité d’inoculer cet amour pour la nature et de créer des ambassadeurs. Cela permet de se rassurer que ces derniers pourront transmettre à la génération future, les brimes de la passion de conservations pour maintenir la faune et ces habitats au profit des communautés vue comme un héritage du contient.  

En résumé, les femmes et la jeunesse jouent un rôle vital dans la conservation des espèces animales et la protection des parcs nationaux, en apportant leur engagement, leur sensibilisation, leur éducation et leur héritage pour assurer la préservation du patrimoine naturel pour les générations futures. Egalement, leur collaboration avec les communautés locales et leur vision à long terme sont des éléments clés pour préserver la biodiversité et assurer un avenir durable pour nos écosystèmes.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *