Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

UTILISATION DE PIERRE A LECHER EN ELEVAGE : Une source riche en nutriments pour les animaux

 UTILISATION DE PIERRE A LECHER EN ELEVAGE : Une source riche en nutriments pour les animaux

L’utilisation de pierre à lécher est une pratique très courante en élevage, notamment lorsque les animaux pâturent.  Ce sont des blocs de sels minéraux utilisés pour pallier les carences alimentaires des herbivores. Quelle est l’importance des pierres à lécher dans l’élevage ?

Pierre à lécher

Oyéyèmi AGANI

La pierre à lécher, encore appelé bloc à lécher ou pierre à sel est un complément alimentaire pour animaux. Il est composé principalement de sels minéraux, mis à la disposition des animaux d’élevage, notamment des ruminants et des équidés. « Cette pierre est un moyen simple d’apporter aux animaux un complément de sels minéraux ou d’oligo-élément », souligne le médecin vétérinaire Bénoit Koffi Amousou. Il permet de satisfaire leurs besoins en les léchant autant que nécessaire. En effet, considérant les éléments nutritifs de ce bloc, ils sont destinés à pallier ou à éviter d’éventuelles carences alimentaires, en particulier pendant la longue saison sèche qui est très éprouvante. Une période pendant laquelle, l’éleveur choisit ou non de faire de la transhumance avec son bétail. « Soit il continue à faire de la transhumance avec son bétail et dans ce cas, l’animal dépense plus en énergie qu’il ne gagne en éléments nutritifs », explique le médecin. A ce moment, on opte pour la stabulation du troupeau et ainsi, l’éleveur doit apporter du fourrage et du breuvage à la bergerie. C’est dans ce contexte que l’apport du bloc à lécher est significatif.

Un cabri qui lèche une pierre à lécher

En réalité, les aliments des ruminants ne contiennent pas suffisamment de sodium pour satisfaire leurs besoins. Et à cause du manque de complémentation, des carences peuvent s’installer induisant des maladies comme le pica, une perte de l’appétit et une diminution de la production. « Avec une pierre à lécher à leurs dispositions, les animaux sont en capacité de se fournir en sels minéraux selon leur besoin et ainsi de réduire leur carence », complète le médecin vétérinaire. Cette pierre est un outil de distribution de remèdes appartenant à la pharmacopée locale. Elle permet d’améliorer la digestibilité des fourrages et l’apport en azote par une action sur la flore microbienne du rumen et aide l’éleveur dans la diminution du coût de la supplémentation. Ce complément alimentaire est destiné à pallier ou éviter d’éventuelles carences alimentaires. La particularité est que « ces pierres à lécher sont conseillées dans le cas des animaux en pâture non approvisionnés régulièrement en aliments équilibrés ».

Au-delà des compléments minéraux majeurs et des oligo-éléments, les pierres à lécher constituent un enrichissement de l’environnement. Elles offrent une stimulation environnementale aux animaux en leur fournissant un objet à lécher et à gratter. Cela peut réduire l’ennui, le stress, et les comportements indésirables. De même, les pierres à lécher permettent l’amélioration de la santé buccale des animaux. L’action de lécher les pierres peut aider à nettoyer les dents des animaux et à prévenir l’accumulation de tartre, ce qui peut contribuer à une meilleure santé buccale.

Il est important de noter que les pierres à lécher doivent être spécifiquement conçues pour une utilisation en élevage et doivent être adaptées aux besoins spécifiques des animaux concernés. Il est recommandé de consulter un professionnel de l’élevage pour déterminer le type et la qualité appropriés de pierres à lécher pour chaque situation d’élevage.

1 Comment

  • Can you be more specific about the content of your article? After reading it, I still have some doubts. Hope you can help me.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *