Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

CULTURE ET CONSOMMATION DU CORNICHON AU BENIN : Un fruit vertueux mais peu connu

 CULTURE ET CONSOMMATION DU CORNICHON AU BENIN : Un fruit vertueux mais peu connu

Le cornichon, scientifiquement appelé Cucumis sativus, provient de la famille des Cucurbitacées, la même que celle du concombre. C’est un petit condiment aux allures de concombre miniature qui n’a pas son pareil pour relever les charcuteries et salaisons. Mais, au Bénin, ce dernier est très peu connu malgré ses nombreuses vertus.

Cornichon

Oyéyèmi AGANI

Le cornichon, petit, ferme, frais et croquant, est un condiment indispensable et est particulièrement apprécié par de nombreux ménages. Issu de la même famille que le concombre, c’est un légume-fruit dont la culture est très facile et peut se faire à la maison, en potager ou en pot. Par ailleurs, les graines du cornichon ne sont pas produites au Bénin et restent toujours au frais. « Sa culture n’est pas vraiment différente de celle du concombre en ce sens qu’il faut bien assaisonner le sol pour avoir un bon produit », fait savoir le maraicher Isidore Tchingui.

Parlant de sa consommation, l’on peut en prendre cru ou en utiliser pour faire de la salade. Il est en effet caractérisé par sa teneur intéressante en fibres alimentaires, en bêta-carotène et en vitamine B9. En ce qui concerne ses valeurs nutritives, ce sont des variétés qui renferment beaucoup de nutriments énergétiques. Selon le maraicher, il existe deux variétés du cornichon : « la variété améliorée » et « la variété végola » qui sont plus recherchées dans plusieurs pays. Elles sont très recommandées à cause de leur force calorifique mais pas trop acceptées pour les enfants âgés d’un an. Ces fruits sont riches en potassium, chlore, magnésium, calcium, souffre et en vitamine A, B1, B2 et C.

« Ces différents composants font du cornichon un aliment de choix pour favoriser le bien-être digestif, lutter contre le stress oxydant et prévenir certaines pathologies chroniques »,

a-t-il affirmé.

Très peu caloriques et très bons pour la santé, les cornichons sont, depuis de nombreuses années, produits en Inde. Puis, au fil des années, des variétés ont été sélectionnées en fonction de leur taille pour produire des cornichons. Il serait opportun d’avoir une filière cornichon au Bénin. Ailleurs, ce sont des cultures très prisées et utilisées de plusieurs manières. Le simple fait de les mettre dans du vinaigre, de les aromatiser et de les vendre en épicerie apporte une plus-value à l’espèce, aux producteurs et aux transformateurs.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *