Abomey-Calavi
Genre et développement

DE L’INFORMATIQUE A L’HORTICULTURE: Ariel Alinkan dans une démarche de valorisation des plantes aromatiques et médicinales

Ariel ALINKAN est un jeune béninois âgé de 24 ans titulaire d’une licence en Sécurité Informatique obtenue à l’Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI-UAC). Il est le promoteur de BJFARMER, une ferme horticole spécialisée dans la production de plantes aromatiques et médicinales.

Yélian Martine AWELE

La ferme BJFARMER spécialisée dans la production de plantes aromatiques et médicinales est située au Bénin dans la commune d’Abomey-Calavi. Elle propose  non seulement des plantes en barquettes, en pots ou en godets mais aussi une sélection de produits en lien avec nos plantes produites », explique Ariel ALINKAN, promoteur de ladite ferme. Il propose aussi des ateliers aux séniors ‘‘Découverte des infusions de plantes aromatiques fraîches’’, aux juniors ‘‘Découvertes des plantes aromatiques’’ et des cours de jardinage en collaboration avec des professionnels (Diététiciens, Jardiniers, Naturopathes, etc.)

Pour la petite histoire, cette idée de produire des plantes aromatiques et médicinales affirme-t-il, est partie « dans un premier temps du fait que je suis un passionné de la cuisine ; j’adore essayer de nouvelles saveurs, tester différentes recettes, etc., et dans un second temps du fait qu’il fallait trouver une alternative au bouillon culinaire que l’on retrouve sur le marché afin de soigner les petits maux du quotidien avec des produits naturels. » S’étant rendu compte non seulement que les plantes aromatiques sont de grandes sources de bien-être et de bonheur, et apportent du goût et des saveurs aux repas mais aussi participent au maintien de l’organisme humain en bonne santé grâce à leur richesse en nutriments. Il s’est jeté à l’eau avec un budget de 100.000 FCFA en mettant à disposition du peuple des produits faits à base des plantes aromatiques qui renferment d’énormes vertus médicinales, « permettant de traiter les petits maux du quotidien sans pour autant s’encombrer de produit chimique. » Un point global sur l’évolution de BJFARMER amène Ariel ALINKAN à confier que d’hier à aujourd’hui l’entreprise évolue bien. « Les gens s’intéressent de plus en plus aux plantes aromatiques et leurs utilités ». Nonobstant, le fait que les plantes aromatiques naturelles semblent ravir la vedette aux bouillons culinaires grâce aux efforts conjugués par le jeune dynamique sur le terrain, « il reste encore beaucoup de travail à faire pour aboutir aux objectifs fixés. »

Par ailleurs, pour porter haut le flambeau de sa structure, le jeune talentueux ambitionne de « rendre accessible au grand nombre, l’incroyable catalogue de plantes aromatiques ; coopérer avec des associations agissant dans la préservation de la nature et du goût ; dans la promotion de l’agriculture biologique, d’une écologie saine et d’un développement durable. » Ainsi déclare-t-il : « nous souhaitons continuellement améliorer la qualité de nos produits même si nous sommes souvent confrontés à des difficultés liées à la gestion des ravageurs. »

« Etant donné que nous avons choisi l’approche du bio, nous ne pouvons pas utiliser des produits de synthèse ou chimiques pour repousser les envahisseurs », explique-t-il. Aussi est-il que « le public n’est pas informé sur les plantes aromatiques, leurs utilisations et leurs vertus. Nous avons donc enclenché une phase de sensibilisation pour montrer aux gens ce qu’ils gagnent à utiliser les plantes aromatiques et médicinales », laisse-t-il entendre. Fier de son activité qui est d’ailleurs très rentable, il prodigue comme conseil aux jeunes de se lancer dans leur projet même quand ils ne disposent pas du nécessaire.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image