Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

DÉROULEMENT DE LA CAMPAGNE AGRICOLE 2023-2024 DANS LES 2KP : Les opérations culturales sous le poids des caprices climatiques

 DÉROULEMENT DE LA CAMPAGNE AGRICOLE 2023-2024 DANS LES 2KP : Les opérations culturales sous le poids des caprices climatiques

La campagne agricole 2023-2024 suit son cours dans la région Kouandé, Kérou et Péhunco (2Kp), mais sous les caprices climatiques. La rareté des pluies, conséquence directe des variations climatiques, au cours de cette période de préparation des sols et semis fragilise les efforts des acteurs.

Un cotonculteur dans son champ

Malik SOULEMANE

Les nuages s’éloignent dans les 2Kp. Le rythme des pluies est aussi lent qu’un vieux centenaire qui gravit la chaîne de l’Atacora. En effet, dans la période des opérations de préparation de sols et semis, les pluies se raréfient. Le constat est presque le même à Kérou, Kouandé qu’à Péhunco.

« Les travaux de labours et de semis ont été sérieusement perturbés voire mis à l’arrêt à un moment donné à cause des poches de sécheresse » racontent les acteurs. Les jeunes semis ont flétri et le taux de mortalité élevé par endroits. Ce qui nécessite des resemis et donc des charges supplémentaires pour les producteurs. A Kérou, le producteur Bio Ahamed se désole de ne pouvoir atteindre ses objectifs de semis. Qu’ils (les producteurs ndlr) sont nombreux à se retrouver avec beaucoup d’intrants sur les bras sans pouvoir tout consommer. Ils se posent la question de savoir comment le gouvernement va leur voler au secours face à cette situation. Néanmoins, « L’heure n’est point au découragement, car les semis peuvent se poursuivre tout au long de ce mois de juillet et peut-être jusqu’en août », rassurent les acteurs.

Réalisation des semis

Pour certains producteurs interviewés à Kouandé, ils ont déjà fini de semer le coton et il ne leur reste que les vivriers qu’ils s’apprêtent à entamer. A Kérou également, tous les producteurs sont acharnés à semer dans leurs fermes, car depuis le 19 juin certaines localités n’ont reçu de pluie que le mardi. Tous les efforts sont en cours pour que les objectifs d’emblavures soient atteints au moins pour les principales cultures de la région 2Kp selon les Chefs cellules communales (Ccec).

Mesures à prendre

Les Ccec des trois communes (2Kp) sont unanimes sur les mesures d’adaptation aux changements climatiques à prendre par les producteurs. Entre autres mesures, ils recommandent : semis sous couvert végétal, utilisation des variétés résistantes à la sécheresse et à cycle court, le respect des itinéraires techniques, etc. Pour le Ccec Péhunco, Ousmane Sacca, l’espoir est encore permis car ils sont déjà habitués à de telles situations ces dernières années et que la situation peut s’inverser à tout moment.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *