Abomey-Calavi
Editorial

Edito: L’arbre, l’ami ignoré

Montrez nous le désert et nous vous montrerons l’enfer. Quelle serait notre planète sans l’arbre ? Sans aucun doute un enfer. Mais est-ce que nous en sommes conscients ? Là aussi c’est l’enfer. Nous en voulons pour preuve la déforestation effrénée et l’absence totale du reboisement dans notre vie de tous les jours. A chaque célébration d’anniversaire en lieu et place des cadeaux et cérémonies pompeuses, optons plutôt pour la mise en terre d’un arbre.

La journée de l’arbre qui devrait être célébrée avec pompe et faste est reléguée à l’administration forestière. Alors que l’arbre c’est la vie donc un patrimoine commun très précieux. Laisser cette question seulement aux forestiers c’est se négliger soi-même et il n’y pas d’avenir paisible possible pour quelqu’un qui se néglige. Les forestiers ont certes un rôle important à jouer pour l’arbre mais ils ne devraient pas être les seuls à lutter pour la préservation de ce géant de la planète, ce gigantesque réservoir de carbone, cet incontournable régulateur climatique, ce redoutable ennemi de l’érosion des sol, cet affable ami de l’homme qui se trouve en produits ou vivant dans l’ensemble de son espace de vie. Sauvons nos arbres pour sauver nos vies. Plantons et entretenons des arbres pour un cadre de vie plus vivant.

Le mardi 1er juin 2021 c’est la journée nationale de l’arbre au Bénin. Participons collectivement et partout à toutes les manifestations entrant dans le cadre de cette journée de l’arbre. C’est pas la journée des forestiers c’est la journée de tous les Béninois qui souhaitent vivre utile. A chaque naissance, faisons le bon geste plantons des arbres pour la postérité.

Par Malik SOULEMANE

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image