Abomey-Calavi
Dossiers de la semaine

ELEVAGE AU BENIN: L’Association Nationale des Organisations Professionnelles des Eléveurs de Ruminants plaide pour un accès aux semences de qualité

A Bohicon, les membres de l’Association Nationale des Organisations Professionnelles des Eleveurs de Ruminants du Bénin, ont plaidés pour un accès aux semences de qualité à travers un atelier organisé ce jeudi 04 novembre 2021.

Parti du constat que les productions de ses membres sont souvent soumises à des contraintes liées à la caducité des outils de production avec pour conséquence de faibles rendements, l’Association Nationale des Organisations Professionnelles des Eleveurs de Ruminants (ANOPER) a organisé un atelier de plaidoyer ce jeudi 04 novembre 2021 à Bohicon.

L’objectif de cette rencontre entre acteurs de l’élevage des ruminants venus des départements Zou-Collines, Mono-Couffo, Ouémé-Plateau et l’Atlantique-Littoral est de plaider l’accès aux semences de qualité pour un élevage rentable et durable.

« Il s’agit d’amener des semences de qualité pour la production fourragère, des races locales ou importées productrices soit du lait ou de la viande. Fait découvrir aux participants, la capacité de l’insémination à pouvoir améliorer les animaux à travers les croisements » a expliqué Ambarka Djialiri MAODE, Trésorier Général de l’ANOPER Bénin.

Au nombre d’une trentaine, les élus des Unions Départementales des Organisations Paysannes des Eleveurs de Ruminants (UDOPER) ayants pris part à cet atelier de plaidoyer ont su à quels endroits trouvés désormais des semences de qualité.

Que ce soient les semences végétales ou animales, le défi ici est de pouvoir alimenté qualitativement les animaux à contre saison.  Et pour le faire, les semences et races visées par l’ANOPER ne sont rien d’autres que les herbacées pérennes, à savoir : les graminées, le panicum C1, le panicum maximun, panicum puprerum, des légumineuses, le mucuna, le stylosanthes et les niébés pour l’alimentation des animaux à contre saison.

A en croire Ambarka Djialiri MAODE, Trésorier Général de l’ANOPER Bénin, ces semences sont à retrouver dans les centres de recherche des Universités du Bénin, sur les parcelles des organisations paysannes et des individus qui pratiquent déjà cette activité, dans les magasins des Unions Communales des Organisations Paysannes des Eleveurs de Ruminants (UCOPER), au Groupe Véto S.A et chez les vétérinaires détaillants.

A noter qu’au cours de cet atelier, il a été également question de la connaissance des aliments de bétail, de la gestion de la transhumance et de la sédentarisation. A propos des aliments de bétails, rappelle le Trésorier Général de l’ANOPER Bénin, il y a actuellement les tourteaux de coton qui sont produits au niveau de la Société d’Huilerie du Bénin (SHB) et de FLUDOR.

Au terme de cet atelier, les participants ont été conviés non seulement à restituer les connaissances acquises à leurs différentes bases mais aussi à appliquer efficacement les diverses techniques apprises pour un élevage rentable et durable.

L’Association Nationale des Organisations Professionnelles des Eleveurs de Ruminants vient ainsi de jeter les dés pour la promotion d’un élevage des ruminants de qualité au Bénin.

Rappelons pour finir que l’ANOPER est une organisation paysanne constituée de plusieurs dizaines de milliers d’éleveurs sur le territoire béninois et qui s’est donnée pour mission, de contribuer à l’amélioration des conditions de vie et de travail des éleveurs du Bénin à travers la modernisation et le développement durable de l’élevage de ruminants.

Megan Valère SOSSOU

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image