Abomey-Calavi
Genre et développement

ÉLEVAGE DE VOLAILLES : Charmel AHOYO, un modèle de dévouement malgré son handicap

Handicapé moteur, Charmel AHOYO élève et commercialise les volailles. Malgré sa déficience physique, il si prend parfaitement et reste et demeure ainsi un grand et laborieux spécialiste du domaine.

Paradoxalement à certaines personnes handicapées qui se plient ou se contentent juste des aides que leur apportent les membres de leur famille, Charmel AHOYO, un béquillard, se bat nuit et jour pour se faire un nom et surtout pour ne pas constituer une charge pour ses géniteurs. Il mène à son actif plusieurs activités liées l’élevage.

« J’officie dans le domaine de l’entrepreneuriat. J’ai démarré avec  un fond de 120000 FCFA»,

dit-il avant de clarifier qu’il fait: 

« l’élevage de lapins, de cailles, de dindons, de poules ».

Il poursuit en ajoutant : « J’ai d’autres activités  parallèles que j’effectue comme la vente des smartphones, des accessoires de téléphone, des produits cosmétiques, des parfums etc. » 

A travers ses propos, l’on peut être à même de comprendre que le jeune déterminé a traversé des situations compliquées qui l’ont certainement fortifié malgré ce défaut qu’il porte en lui.

« J’ai eu des hauts  et beaucoup de bas »,

a-t-il avoué.

Selon les témoignages donnés par l’une de ses proches qui requière l’anonymat, ce handicap que porte le jeune homme est survenu après à un accident de circulation qui a conduit les médecins à l’amputation de l’un de ses pieds.

Travailleur, ambitieux et battant, il possède une clientèle constituée des: « fonctionnaires, entrepreneurs, étudiants et élèves. Par exemple,  l’écaille est vendue  à 1 200 FCFA, les œufs avec le plateau à 1500 FCFA, sans plateau à 1300 FCFA. Les  lapins, le kilo est vendu à 3500 FCFA. Pour ce qui concerne les poulets bicyclettes, le prix dépend de la période ; puisqu’il y a des périodes au cours desquelles ils sont abondants et d’autres au cours desquelles c’est peu abondant et donc cher.

Il déclare pour finir :

« Même en étant personne handicapée rien ne m’empêche d’atteindre mes objectifs qui sont d’ailleurs personnels. En réalité, tout se passe dans la tête. »

Il est donc clair que même son handicap ne constitue pas une difficulté majeure ou un frein pour l’atteinte de ses objectifs. Vivement que les autres personnes handicapées de tout genre prennent exemple sur ce vaillant et dynamique jeune homme.

Yélian Martine AWELE

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image