Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

FORMATION AGRICOLE ET RURALE AU BENIN : Le gouvernement officialise le lancement du ProFAR

 FORMATION AGRICOLE ET RURALE AU BENIN : Le gouvernement officialise le lancement du ProFAR

A Cotonou ce mardi 20 juin 2023, le gouvernement béninois a acté le lancement officiel du ProFAR. C’est un projet dont les avantages sont en grande partie dirigés vers les jeunes béninois en quête d’emplois décents.

Jean-Baptiste HONTONNOU
Contribuer à l’extension des opportunités d’accès des jeunes béninois à l’emploi décent dans le domaine agricole et rural, tel est le but principal de ce projet qui vient d’être lancé par le gouvernement béninois.

En effet, le Projet d’appui à la Formation Agricole et Rurale est conçu pour apporter plusieurs changements au monde agricole. Primo, ce dernier va permettre la construction ou réhabilitation et l’équipement de six (12) Lycées Techniques Agricoles modernes dont six (06) à Malanville, Banikoara, Kérou, Kouandé, Ségbana et Bembérékè dans le cadre des ProFAR 1 et 2.

Secundo, ce projet va permettre la mise en place d’un dispositif d’orientation, de formation, de suivi et d’insertion professionnelle à l’échelle des Pôles de Développement Agricole 1 et 2.

Tercio, il va permettre la diversification de l’offre de formation dans les Lycées Techniques Agricoles.
Ayant présidé la cérémonie du lancement officiel du projet avec ses collègues des enseignements secondaire et supérieur, le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la pêche, Gaston Dossouhoui, pense que le projet représente une grande avancée dans le domaine agricole.

« Le gouvernement béninois a fait de la modernisation de l’agriculture l’une de ses priorités. Le ProFAR constitue l’une des plus grandes innovations du génie béninois. Le projet est un montage institutionnel original »,

a-t-il fait savoir. Il continue en lançant : « est-ce un rêve ou une réalité ? Vous le saurez dans 18 mois ».
Pour le ministre des Enseignements Secondaires Technique et de la Formation Professionnelle, Yves Kouaro Chabi, la mise en œuvre de ce projet prend une bonne partie du PAG 2 du gouvernement. Il affirme : « les actions à financer par le Projet d’appui à la Formation Agricole et Rurale (ProFAR) contribueront pour une part significative à la réalisation du PAG 2021-2026 dans le domaine de l’EFTP ainsi que la formation agricole et au-delà ».

Il faut noter que le coût du ProFAR s’élève à 80 520 226 515 F CFA et est une initiative du Bénin et de la France à travers l’Agence Français du Développement et la Coopération du Franc bourgeois.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *