Abomey-Calavi
Environnement

GESTION DURABLE DE L’EAU: Un outil numérique novateur bientôt accessible à l’échelle mondiale

Le Ministère néerlandais des affaires étrangères a octroyé une contribution de 4,95 millions d’USD à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Ceci permettra d’étendre la couverture géographique du portail WaPOR de la FAO. 

 Vanessa ZANNOU

 Grâce à une contribution de 4,95 millions d’USD octroyée par le Ministère néerlandais des affaires étrangères à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), un outil novateur de gestion de l’eau va pouvoir être étendu et devenir disponible dans le monde entier.

En effet, la FAO a produit et exploité des données et informations présentées dans un portail, baptisé WaPOR (Portail de données en libre accès sur la productivité de l’eau), pour fournir des données pratiquement en temps réel qui peuvent servir à diverses applications dans le secteur agricole et dans le domaine de la gestion des ressources hydriques. Dans le cadre du projet, la FAO travaille en étroite collaboration avec 10 pays partenaires dans le but de les aider à acquérir les capacités nécessaires pour exploiter les données en vue de répondre au mieux à leurs besoins en ce qui concerne la gestion de l’eau et l’élaboration de politiques en la matière.

 La nouvelle aide financière annoncée à l’occasion de la Semaine mondiale de l’eau à Stockholm, permettra donc de donner une portée mondiale au portail et d’ajouter deux pays partenaires au projet, l’un en Asie et l’autre en Amérique latine. « Ce portail se révèle un outil extrêmement utile pour assurer une gestion durable des ressources en eau destinées à l’agriculture. Il est déjà très populaire, et le déployer à l’échelle mondiale est un défi que nous sommes impatients de relever », a déclaré Lifeng Li, Directeur de la Division des terres et des eaux de la FAO. Jippe Hoogeveen, responsable de l’équipe de la FAO chargée du projet WaPOR poursuit : « Nous sommes ravis de pouvoir rendre WaPOR accessible à l’échelle mondiale, car cela nous permettra d’offrir un accès à des informations plus pointues, notamment sur les tendances concernant la croissance de la végétation et le stress hydrique, à un plus grand nombre d’agriculteurs dans les pays en développement »

Le portail WaPOR permet en effet de traiter des données satellitaires pour fournir aux agriculteurs des informations qui leur seront utiles pour obtenir des rendements agricoles plus élevés et plus stables et optimiser leurs systèmes d’irrigation. Il fournit, entre autres, des données sur l’évapotranspiration, une phase essentielle du cycle naturel de l’eau, lors de laquelle l’eau s’évapore directement dans l’atmosphère ou retourne dans l’atmosphère après avoir été absorbée par une plante, puis rejetée sous forme de vapeur par un processus de transpiration du feuillage. Cet indicateur fournit également une mesure précise de la quantité d’eau que consomme une plante cultivée pendant une période donnée, comme une saison de végétation. Lorsqu’on le combine à la biomasse et au rendement des cultures récoltables, il permet de déterminer la productivité de l’eau, qui est une mesure de la quantité produite par rapport au volume d’eau consommé, ainsi que la productivité d’une culture donnée dans un endroit donné. L’outil produit des cartes, sur lesquelles on peut voir la biomasse et son rendement par mètre cube d’eau. En résumé, le portail permet de mesurer la productivité de l’eau à une échelle pouvant aller jusqu’à un périmètre de 30 mètres et selon une fréquence d’actualisation comprise entre un à dix jours, avec la possibilité pour les utilisateurs de rechercher des données remontant jusqu’à 2009. Rappelons qu’en 2020, le portail WaPOR a été présenté lors de la conférence internationale organisée sur le thème « Intelligence artificielle, nourriture pour tous ». Il a été mis en avant comme un exemple concret d’utilisation de l’intelligence artificielle pour aider les décideurs à faire face aux défis environnementaux mondiaux et pour aider les agriculteurs à produire des aliments plus nutritifs avec moins d’eau. Cette année, à l’occasion du Forum mondial de l’eau, qui s’est tenu à Dakar (Sénégal), le projet WaPOR a obtenu le label Initiative Dakar 2022, en reconnaissance de son utilité sur les plans économique, social et environnemental et de ses retombées positives sur la vie des populations.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image