Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

HUILES ESSENTIELLES : Une alternative secondaire pour guérir les douleurs corporelles

 HUILES ESSENTIELLES : Une alternative secondaire pour guérir les douleurs corporelles

Les huiles essentielles, connues pour leurs utilités et pratiques, sont d’une importance capitale que beaucoup ignorent. Une aubaine pour la santé publique mise à la portée de tous. En quoi les huiles essentielles peuvent aider à remédier aux différents maux ?

Huile Essentielle

Oyéyèmi AGANI

Généralement utilisées pour la santé, le bien-être et pour la fabrication des produits cosmétiques, les huiles essentielles sont des corps volatiles qui sont tirées des plantes. En effet, ce sont des composés aromatiques puissants, obtenus par distillation à la vapeur d’eau de plantes aromatiques, riches en principes actifs. Celles-ci sont donc utilisées depuis plusieurs années pour se soigner, mais récemment, « l’aromathérapie moderne » a permis de les utiliser pleinement et en toute sécurité. L’analyse de leur composition biochimique et propriétés des molécules aromatiques qu’elles contiennent ont permis aux chercheurs et thérapeutes de préciser les bienfaits et les dangers de chaque huile essentielle, et de chaque chémotype.

Selon Alida Ahouandjinou, promotrice de l’entreprise Oyayi Sarl, spécialisée dans la production des huiles essentielles, toutes les plantes ne peuvent pas donner des huiles essentielles à l’exception de certaines plantes qui ont des composés volatiles aromatiques qui sont extraits pour donner des huiles essentielles. Les plantes qui sont souvent utilisées pour la production de ces huiles sont la citronnelle, la menthe poivrée, le basilic, le laurier, l’orange, le pamplemousse… « Ce sont des plantes généralement reconnues par leurs odeurs caractéristiques », martèle Alida Ahouandjinou.

En outre, les huiles essentielles sont employées de trois différentes manières à savoir : en usage interne (sa consommation). A ce niveau, on met les huiles essentielles sur un morceau de sucre, ou sur une cuillerée de miel ou dans de l’eau tiède parce qu’elles sont très concentrées et il est déconseillé de les utiliser pure directement. Leur deuxième mode d’utilisation est sur le corps, donc à porter cosmétique. Dans ce cas, on peut les mettre dans les savons, les huiles de massage, les laits de corps pour booster l’efficacité de ces produits. Le dernier mode d’utilisation des huiles essentielles, c’est la diffusion. « En ce qui concerne la diffusion, on met ces huiles essentielles dans des diffuseurs pour que l’odeur et les propriétés contenues se répartissent à l’intérieur des chambres. Elles sont également utilisées pour soigner par exemple le stress, l’insomnie et bien d’autre maux », explique la promotrice de l’entreprise Oyayi Sarl, spécialisée dans la production des huiles essentielles.

En prenant en exemple le basilic (tchiayo), son huile essentielle sert à soigner les maux de ventre, la diarrhée, la prostate, et peut être utilisée comme antibiotique. Il convient de notifier qu’il y a des propriétés qui sont conférées à chaque plante. Toutefois, les huiles essentielles ne doivent sous aucun prétexte être administrées aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants de moins de 6 ans ou aux personnes âgées ou neurologiquement fragiles.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *