Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

MATINÉE AGROECOLOGIQUE : KCOA-Bénin et FAEB en synergie pour un partage de connaissances enrichissant

 MATINÉE AGROECOLOGIQUE : KCOA-Bénin et FAEB en synergie pour un partage de connaissances enrichissant

Ce samedi 25 Mai 2024, le projet Centre de Connaissances de l’Agriculture Biologique et l’Agroécologique  en Afrique (CCAB) au Bénin en collaboration avec la Fédération des Acteurs de l’Agroécologique du Bénin (FAEB), a organisé en différé trois évènements : la journée Mondiale de la Terre, la journée Internationale des Luttes Paysannes et la journée Internationale de la Biodiversité. Ceci, à travers une matinée agroécologique tenue dans la forêt d’Ahozon à Ouidah.

Jean-Baptiste HONTONNOU

Informer, sensibiliser et éduquer le grand public sur la nécessité de respecter et de protéger la terre nourricière à travers les thématiques d’actualité ; contribuer au changement de comportement des humains par l’adoption de bonnes pratiques visant la sauvegarde de la terre nourricière ; Amener les décideurs à divers niveaux à prendre des mesures régaliennes pour mieux protéger la terre nourricière tout en assurant sa gestion durable pour les actuelles et futures. Ainsi se présentent les grands objectifs de cette matinée agroécologique qui a été un moment d’intenses échanges pour les acteurs de l’agriculture écologique et biologique.

En effet, après une brève présentation du projet KCOA mis en œuvre au Bénin par le centre SONGHAÏ, cette activité a connu des communications très riches sur diverses thématiques. Assurée par Patrice SAGBO, membre de la FAEB et activiste de la nature, la première communication est portée sur un bref historique de la Journée Internationale des Luttes Paysannes et des exemples de Luttes Paysannes au Bénin. A travers celle-ci, les grands acquis et grandes victoires enregistrés par la lutte paysanne au Bénin ont été exposés. La deuxième communication, menée par Dr. Gustave DAGBENONBAKIN, a abordée la contribution des connaissances traditionnelles à la gestion durable de la biodiversité et pour la résilience au changement climatique. Des exemples concrets d’ici et d’ailleurs ont été donnés dans le bus d’égayer l’assistance.  La Spécialiste en Agroécologie, Lidwine BALOÏTCHA, quant à elle, a entretenu les participants sur les mesures de gestion durable des terres pour l’adaptation au changement climatique et la promotion de l’agroécologie. Pour elle, « il y a sept mesures que l’on doit respecter pour faire face au changement climatique ». Entre autres, « nous avons les mesures de gestion intégrée de la terre et du sol, celles de conservation des eaux et du sol, la gestion intégrée de l’agriculture à l’élevage, la gestion des ravageurs, etc. », a-t-elle précisé.

 

 

En ce qui concerne la dernière communication, elle a été faite par le Président de la FAEB, Pierre BEDIE. Cette dernière a porté sur la contribution des semences paysannes à la résilience des changements climatiques. A l’en croire, « les semences les plus résilientes de nos jours sont celles paysannes et il est primordial de les protéger ». Considérant donc l’importance des différentes présentations qui ont été faites, les participants n’ont pas eu de réserves à partager leurs points de vue sur les différents sujets et poser également leurs préoccupations.

Satisfait des échanges et du bon déroulement de l’évènement, Arnaud S. Dossou-Yovo confie que les attentes ont été comblées. « Nous nous réjouissons que les acteurs à divers niveaux sont informés, sensibilisés et éduqués sur la nécessité de respecter et de protéger la terre nourricière à travers les bonnes pratiques », a-t-il laissé entendre.

Il faut rappeler que cette activité intervient au lendemain des derniers hommages à  la militante agroécologiste Eve Jah, connue sous le nom Mère Jah, décédée le vendredi 26 avril 2024. Les participants ont profité également pour rendre témoignages et  hommages à cette figure guadeloupéenne du panafricanisme.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *