Abomey-Calavi
Agriculture

PRODUCTION AGRICOLE HORS SAISON: Le choix de certains producteurs face à la rareté des pluies

Si certains producteurs agricoles préfèrent produire pendant les saisons favorables, d’autres par contre optent pour une production agricole hors saison.

Cédric BAKPE

La majeure partie des productions agricoles se fait pendant la saison pluvieuse. Ceci rend les produits agricoles plus présents sur le marché après la récolte. Dès lors,  les denrées alimentaires sont bradées afin de vite les écouler. Pendant que certains agriculteurs commercialisent déjà leur produits, d’autres préfèrent attendre la saison sèche pour procéder à la culture des produits agricoles. Cette forme de culture appelée ” La culture en contre saison” se fait alors en dehors des saisons pluvieuses.  Elle s’entend généralement du mois d’octobre à mars explique M. Mohamed AKADIRI, technicien en agronomie. «  Aussi, presque toutes les cultures maraichères et vivrières  peuvent être  semées en contre saison à condition de maitriser l’eau d’irrigation »  a-t-il laissé entendre par la suite. Ferdinand BOKO, maraîcher sur le site de maraîchage de Houeyiho à Cotonou est un producteur qui  pratique la culture hors saison. « Comme culture hors saison, je produits de la tomate, le choux et le poivron. C’est une culture qui nécessite assez d’effort. Puisqu’il faut les moyens pour assurer l’irrigation vu qu’il ne pleut pas. Du coup certains producteurs n’apprécient  pas ».  C’est donc la capacité à pouvoir irriguer ses produits agricoles qui constitue une contrainte pour d’autres. Évidemment, cela en profite à ceux qui s’adonnent à la culture hors saison. «  La culture en contre saison est meilleur pour les producteurs pour plusieurs raisons à savoir : Prix élevé des produits agricoles en contre saison compte tenu de la rareté. Par exemple, la tomate de contre saison est vendu deux à trois fois plus cher que la tomate pluviale » confirme le technicien agronome M. Mohamed AKADIRI. La condition primordiale pour un bon rendement de ses produits agricoles est l’arrosage  régulier. « Nous sommes habitués à faire un arrosage manuel avec des arrosoirs puis à utiliser des raccords reliés à un système de forage d’eau. C’est l’eau qu’il faut beaucoup utiliser dans ces genres de cultures » renchérit Ferdinand BOKO, maraicher. Il va plus loin et fait savoir que l’écoulement des produits agricoles est très rapide. M. Mohamed AKADIRI va dans le même sens et soutien que « La production en contre saison a un impact positif sur le marché de consommation parce que le produit est non disponible et par conséquent, il est plus cher et l’offre est petite alors que  la demande est élevée ».

Toutefois, il arrive que les cultures faites au cours des saisons sèches soit susceptibles d’un mauvais rendement. Le technicien agronome énumère ici  quelques raisons. « Le fait de ne pas avoir une source d’eau permanente sûre peut faire confronter les produits agricoles à la rupture d’eau. En outre, pendant la saison sèche, il y a plus de pressions parasitaires auquel il faut veiller ».  Il conseille par la suite «  Pour mieux réussir une production en contre saison, il faut disposer d’une source d’eau permanente et apporter des soins nécessaires dont la culture a besoin tels que le contrôle phytosanitaire régulier et l’apport des éléments nutritifs ».

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image