Abomey-Calavi
Agriculture

PRODUCTION CÉRÉALIÈRE AU BÉNIN: Une hausse de 19% enregistrée au titre de 2020

Par Laure LEKOSSA

Contrairement à la campagne agricole 2018 -2019, des conditions de déroulement de la campagne agricole 2019 relativement bonnes ont engendré de meilleurs résultats. L’on note ainsi au niveau des céréales, une augmentation de 3,24 % de la production par rapport à la production de la campagne dernière et de 16,56% par rapport à la production moyenne sur les cinq dernières années. Toutes les spéculations de ce groupe de cultures ont enregistré une hausse de production par rapport à la dernière campagne.

Seul le Fonio a connu selon la statistique agricole publiée par le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la pêche, une légère baisse de sa production. Le riz quant à elle a enregistré une forte croissance (8,37%) par rapport aux autres cultures de ce groupe au titre de l’année 2019-2020 avec un record de production de 406. 087 tonnes. 4 démontré. Sur les quatre dernières campagnes, cette culture a enregistré un accroissement moyen annuel de 16,3%. Avec une production moyenne de 291.185 sur les cinq dernières années, le poids du riz dans la production des céréales qui était de 16% en 2018 est passé à 19% en 2019.

Six variétés de riz sont essentiellement utilisées dans les zones de production du riz au Bénin. Il s’agit notamment du BL19, du Gambiaka, du Nerica1, du Nerical14, du Nerical20 et de l’IR841. Cette dernière variété de riz présente le plus fort taux d’adoption dans toutes les zones de production et affiche avec le BL19 les meilleurs rendements. La variété IR841 est utilisée par 58,36% des riziculteurs. Les variétés IR841 et BL19 présentent des rendements respectifs de 4200 kg/ha et 3855 kg/ha. Enfin il faut remarquer que les parcelles qui ont reçu des engrais ont des rendements nettement meilleurs à celles qui n’ont reçu aucun fertilisant.

Au plan national, le rendement moyen avec fertilisant est de 4266 kg/ha contre 2344 kg/ha sans fertilisation. Le maïs et le riz représentent respectivement environ 14,1% et 2,9% de la production vivrière au Bénin.

Les productions de sorgho, petit mil et fonio en 2019, ont été respectivement évaluées à 160.000 tonnes, 26.250 tonnes et 4.700 tonnes contre 159.690 ; 26.218 et 4.791 tonnes en 2018. Ces céréales se produisent dans des conditions un peu pénibles et leur demande de consommation reste limitée. Ceci pourrait justifier leur progression mitigée dans le temps.

De manière générale, le taux d’autosuffisance alimentaire en riz qui était de 22,7% en 2015 est passé à 54,5% en 2019 confirmant une nette augmentation de la production intérieure.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image