Abomey-Calavi
Agriculture

PROMOTION DE L’INVESTISSEMENT PRIVE DANS LE SECTEUR AGRICOLE: La collaboration FNDA-ATDA évaluée par le cadre de concertation

Par Laure LEKOSSA

Le FNDA est un établissement public à caractère agricole, doté d’une personnalité morale et de l’autonomie financière et est placé sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche (MAEP). Il a pour mission de promouvoir l’investissement privé dans le secteur agricole et l’orienter par des subventions ciblées et des instruments financiers adaptés vers des activités qui permettent une meilleure exploitation du potentiel agricole national et qui contribuent à l’amélioration des revenus agricoles et à la sécurité alimentaire Fruits des réformes du cadre institutionnel du développement agricole, les ATDA et le FNDA , deux institutions totalement indépendantes l’une de l’autre sont appelées à collaborer pour garantir la promotion d’une agriculture durable au niveau des pôles. La première session 2021 du cadre de concertation entre le FNDA et les ATDA a été ouverte le mardi 18 mai 2021 à l’hôtel Jeco de Dassa. Durant trois jours que dureront les travaux, les participants auront à faire le point de mise en œuvre des recommandations du cadre de concertation de février 2020, et de jeter un regard critique sur les rôles et responsabilités de chaque partie, afin de convenir des perspectives d’une meilleure collaboration.

Lire aussi: RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES SYSTEMES FINANCIERS DÉCENTRALISES: Le FNDA outille les SFD sur l’analyse des marchés financiers agricoles

Depuis octobre 2019, le FNDA a signé des accords-cadres de partenariat avec chacune des sept ATDA dans le but d’améliorer l’accès des acteurs agricoles aux financements adaptés. Pour Valère Houssou, Directeur Général du FNDA, ces assises illustrent clairement l’importance d’une telle collaboration. Dossa Aguémon, Directeur de Cabinet du Ministère de l’Agriculture de l’Élevage et de la pêche a fait savoir dans son allocution, que le FNDA est une opportunité à saisir par les ATDA. « Les efforts de mobilisation des ressources à son niveau doivent être constamment fournis par chaque ATDA. À l’horizon 2021, le FNDA deviendra le fonds majeur de facilitation où converge l’essentiel des ressources destinées au financement des exploitants et entrepreneurs agricoles » a-t-il expliqué.

Photo de famille des participants

Le représentant du ministre de l’Agriculture a renouvelé ses remerciements à tous les Partenaires Techniques et Financiers du secteur agricole notamment la DDC, la Banque Mondiale, la BAD et l’union Européenne à travers ARISA-B, qui n’ont cessé de soutenir le Gouvernement du président Patrice Talon dans la réalisation de son Programme d’Actions. Le Co-Manager ARISA-B, Joseph Ouaké a réaffirmé à cette occasion le soutien des Partenaires Techniques et Financiers à accompagner la dynamique en cours. Il souhaite que des échanges jaillissent des résolutions idoines pour la promotion de l’investissement privé dans le secteur agricole.

À l’issue des travaux, les faiblesses de la collaboration FNDA-ATDA seront identifiées, le cadre de concertation sera actualisé de commun accord avec les ATDA et une feuille de route consensuelle de dynamisation de la collaboration entre les deux parties sera finalement élaborée.

Lire aussi: DÉVELOPPEMENT ET ENTREPRENEURIAT DANS LA FILIÈRE ANANAS (DEFIA): Le FNDA et Enabel exécutent une convention subsides d’environ 786 millions

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image