Abomey-Calavi
Genre et développement

PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT: Le FFEM mène de nobles actions au profit des pays Africains

Le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) est un fonds public bilatéral créé en 1994 par le gouvernement français à la suite de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement qui s’est tenu à Rio de Janeiro en 1992. Son but est de mener à bien des actions de protection de l’environnement dans les pays en développement, au service de la politique française de coopération et de développement.

Yélian Martine AWELE

La stratégie d’intervention du Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) est pilotée par un comité regroupant cinq ministères à savoir : « le ministère de l’Economie, le ministère des Affaires étrangères, le ministère de l’Agriculture et le ministère de la Recherche et l’Agence française de développement (AFD) ». L’AFD assure la gestion administrative et financière du FFEM et héberge son secrétariat. La création du Fonds résulte de la volonté du gouvernement de se doter d’un instrument financier contribuant à la protection de l’environnement, dans le cadre des engagements internationaux de la France. Ce Fonds a pour mission d’inciter les pays en développement à mettre en œuvre des stratégies et des projets de développement durable. Selon un rapport publié sur le FFEM, six domaines d’intervention  sont défini dans sa stratégie 2019-2022. « Protection et valorisation de la biodiversité, lutte contre le changement climatique, résilience des écosystèmes aquatiques, forêts et terres agricoles durables, transition énergétique et villes durables, cycle de vie des produits, pollutions et déchets. » L’ensemble des projets financés par le FFEM cherche à mettre en place des modes d’organisation et des techniques nouvelles et innovantes.

Par ailleurs, le FFEM est également chargé de promouvoir les partenariats avec la recherche, le secteur privé, les collectivités locales et les ONG, dans le cadre du financement des projets pilotes.  De même, au-delà du financement des projets, il joue un rôle d’appui et de conseil, auprès des institutions membres de son Comité de pilotage, pour l’élaboration des positions françaises en matière d’environnement et de développement.

Les zones géographiques d’intervention du FFEM sont les pays en développement et les pays émergents. L’Afrique et la Méditerranée représentent à elles seules 72% des projets financés par le Fonds sur la période 1994-2017. Depuis 2013, le FFEM a développé ainsi ce dispositif de financement spécifique pour soutenir des projets de développement innovants dans le domaine du changement climatique, portés par des entreprises. Par exemple, les projets financés dans le cadre de la FISP Climat contribue à la fois au développement économique, social et environnemental des pays bénéficiaires.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image