Abomey-Calavi
Dossiers de la semaine

RELIER LES PETITS PRODUCTEURS AUX MARCHÉS: IFDC outille les acteurs agricoles du Bénin

International Fertilizer Development Center (IFDC) en collaboration avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Projet d’appui au développement agricole et à l’accès au marché (PADAAM) a organisé un atelier de formation à l’endroit des acteurs agricoles en vue de nouer des partenariats productifs sur comment relier les petits producteurs aux marchés. Cette session de formation s’est tenu du mardi 16 au Samedi 20 Août 2022 à l’hôtel princesse de Bohicon.

Photo des officiels

Ruth EDOH

Analyser la théorie et les principes de la relation entre les agriculteurs et les marchés, renforcer les capacités des acteurs agricoles sur les mécanismes et solutions TICs, mettre en pratique la théorie à travers des études de cas et des visites terrain et partager avec les acteurs agricole, les expériences réussies d’accès des petits producteurs aux marchés et enfin partager avec ces derniers des approches pour une amélioration de l’environnement des affaires pour les agriculteurs sont les multiples objectifs visés par IFDC en organisant cet atelier de formation pour le compte du projet PADAAM financée par la FAO. Les participants venus de différents horizons travaillant pour le projet PADAAM ont pendant 5 jours travaillés sur les pratiques les mieux adaptées pour lier les petits producteurs aux marchés.

Plusieurs thématiques ont été abordées dont on peut citer: les principes à suivre pour lier les producteurs aux marchés, comment prendre en compte les consommateurs à la base de la pyramide, les partages d’expérience des études de cas réalisé par les projets et programmes Approche Communale pour le Marché. Agricole ACMA2 et 2SCAL mis en œuvre par IFDC au Bénin et à travers plusieurs pays du monde. « Les formateurs mis à disposition par IFDC viennent du Bénin, du Togo, du Burkina Faso, du Mali et ont partagé avec les participants les expériences réalisées au sein des différents projets et programmes mis en œuvre par IFDC (ACMA2, 2SCAL exécuté dans 10 pays africains) », a précisé la représentante Pays de IFDC au Bénin, Françoise LEMA SAYI.

Le chef projet PADAAM, Olivier Serge AKPOVO, s’exprimant à l’ouverture de cet atelier précise : « Cette formation co-organisée avec IFDC et la FAO est ancrée dans le volet de facilitation pour l’accès aux marchés du projet PADAAM à travers des partenariats productifs mettant au centre l’inclusion des petits producteurs dans le dispositif de marché.»

Vue des participants dans la salle de formation

C’est une activité qui s’inscrit donc dans le cadre d’une synergie d’action entre le PADAAM, la FAO, et IFDC sur le volet facilitation pour l’accès aux marchés pour mieux impacter les producteurs à la base.

A l’entame de la formation, les attentes des participants sont bien grandes. Joseph KOUTCHIKA, secrétaire Permanent de l’Interprofession RIZ du Bénin (IFRIZ), espère avoir des solutions pour réussir les ventes groupées afin de formaliser la connexion entre producteurs, organisations de producteurs et unités de transformation. « Nous voudrions plus tard définir un modèle d’affaire afin que les acteurs de la filière manioc puissent élargir le cercle d’accès aux marchés » a laissé entendre Albert AMOUZOUN, coordonnateur de FENATRAM Bénin.

Durant ces 5 jours, les acteurs agricoles ont pu avoir des approches de solutions aux difficultés rencontrées. Edith Mireille DEGUENON, présidente des transformateurs de maïs du Benin, confie avoir reçu des notions très intéressante concernant la politique à utiliser pour toucher directement les petites cibles de consommateurs. Quant à Biokou Pélagie, facilitateur marché à la FUPRO-Benin, il serait bien de faire comprendre aux producteurs que la vente groupée et  le warrantage sont des pratiques expérimentées qui peuvent faciliter l’accès aux marchés. Par ailleurs, la représentante pays de IFDC au Benin a remercié les formateurs et les participant ayant pris par à cet atelier aussi les différents partenaires notamment le ProCaR pour avoir fait confiance à la IFDC.

Afin de partager avec les acteurs à la base les notions apprises à cet atelier, certains participants entrevoient organiser des tournées pour sensibiliser non seulement les producteurs membres de leur organisation de provenance, mais également les coopératives à la base.

A noter que la formation s’est achevée par une remise d’attestation aux différents acteurs agricole.

Photo de remise d’attestation aux participants

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image