Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

ACCES AU CREDIT AGRICOLE : Les systèmes financiers décentralisés comblent un vide dans le Nord Bénin

 ACCES AU CREDIT AGRICOLE : Les systèmes financiers décentralisés comblent un vide dans le Nord Bénin

Face au défi de financement auquel sont confrontés les exploitants agricoles dans le nord, les systèmes financiers décentralisés (Sfd) se développent et comblent leurs attentes.

Malik SOULEMANE

La productivité agricole dans les pays en développement reste faible et en dessous du potentiel atteignable dans ces pays. L’insuffisance de la productivité est une menace à la sécurité alimentaire dans ces pays où les niveaux de pauvreté sont préoccupants. Les facteurs qui expliquent cette faiblesse de la productivité sont nombreux et comprennent, entre autres, la faible utilisation des intrants, les niveaux insuffisants d’investissement dans l’agriculture et le faible accès des producteurs aux services financiers comme le crédit agricole. C’est ce défi lié au faible accès aux services financiers que les Sfd tentent de relever à travers leurs interventions dans le septentrion.

Ces Sfd sont nombreux sur le terrain. On en dénombre, entre autres, la Clcam, l’Agrifinance, le Comuba. Tous ceux-ci proposent différents services financiers aux exploitants agricoles. Le chef agence Comuba Kandi, Kingnissode Séverin, déclare qu’ils interviennent dans un élan de complémentarité. Comuba, selon ce dernier, offre des services tels que crédit récolte, crédit stockage, crédit de collecte et crédit achat de matériels agricoles. Ils ont déjà fait plus d’un milliard de crédit pour le compte de cette campagne au profit des exploitants agricoles. Ce qui fait la différence de Comuba des autres Sfd c’est l’esprit d’écoute, le dynamisme, l’appui conseil et l’éducation financière qu’ils offrent aux bénéficiaires. Ils sont installés à Kandi, Nikki, Djougou et Sori pour le compte de cette campagne agricole 2023-2024. Ils envisagent s’étendre dans l’Atacora aussi.

Les producteurs sont satisfaits des services financiers qu’offrent les Sfd. Zakari Ponè, président d’une coopérative de producteurs à Sonsoro dans la commune de Kandi déclare que les membres de sa coopérative apprécient à sa juste valeur l’appui de ces Sfd. Les crédits leur parviennent à temps et ils les utilisent pour réaliser leurs travaux champêtres. C’est donc sans doute que les Sfd comblent les attentes des producteurs pour l’amélioration de la productivité agricole.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *