Abomey-Calavi
Agrobusiness

ACMA2 : INFRASTRUCTURES DE STOCKAGE DE SOJA A BOUBOU

« Les conditions de stockage du soja se sont beaucoup améliorer depuis l’arrivée du programme » affirme Jacques Adjibode.

Par Prudence KPODEKON

Installé depuis 2019, sur un espace d’une superficie de 100 mètres carré, le magasin de stockage de Soja, situé dans la commune de Savè, précisément dans le village de Boubou, est une infrastructure financée par l’ambassade des Pays-Bas au Bénin à travers le Programme ACMA 2 et avec l’appui de la mairie. Pour la bonne marche des activités de ce magasin, un comité de gestion bien structuré est mise en place. « Nous avons un bureau de gestion du magasin qui est composé de trois membres élu. Il y a le gérant du magasin et deux magasiniers qui gère l’entré des produits. On a un bureau communal, à BOUBOU ici on a un bureau de gestion du magasin. Les produits sont stockés au magasin aligné sur les paillettes dans l’intérieur du magasin et c’est au mois de Novembre ou Décembre de l’année 2019 que ces produits ont été stockés. Nous avions formé une coopérative appuyée par l’Association Bénin Soja avant l’arrivée de ACMA 2 et nous faisions des ventes groupés. Avec l’arrivée de ACMA 2 qui nous a installé ce magasin, le bureau sensibilise tous les producteurs membres des coopératives afin qu’au moment de la vente tous les produits viennent au magasin. C’est de cette manière que nous organisons les choses » a fait savoir Jacques Adjibode président UCPS soja de Savè.

Dans ce magasin de stockage d’une capacité de 200 tonnes de soja, la mobilisation du soja se fait comme suit. « A BOUBOU ici nous comptons au moins 6 coopératives. Il y a la coopérative Ichèléri 1,2 et 3 de BOUBOU qui sont tous au centre ; coopérative Sègbèya ; coopérative BOUBOU pompe et coopérative Agbasso. Au mois de la récolte, nous invitons les membres de nos coopératives et nous leur parlons, en leur faisant comprendre que le temps est prêt, et qu’après avoir battu son soja au champ que chacun le fasse directement entrer au magasin » partage-t-il.

En effet, à en croire les acteurs, l’arrivée du Programme ACMA 2, a favorisé l’amélioration des conditions de stockage. Toutefois, des difficultés ne cessent miner leur quotidien. « Nous sommes très content de l’arrivé du projet ACMA. Ce projet nous a beaucoup aidés. Nos rendements ce sont beaucoup améliorer depuis leur arrivé. Avant sur un Hectare nous n’arrivions pas à gagner une tonne mais avec l’arrivé de ACMA on gagne jusqu’ à deux tonnes par Hectares donc nous remercions ce projet. Nous rencontrons beaucoup de difficultés, parce que comme ACMA nous finance certains producteurs prennent les sous et ne produisent plus le Soja et au temps de récolte cela pose problème au bureau. Nous sommes donc obligé de faire le suivi dans les champs avant la récolte. Ils nous ont placé des panneaux à l’intérieur des clôtures mais ils ne s’allument pas tous. Certains de nos batteries ne fonctionnent plus. Ils nous ont promis des tricycles mais nous n’avons pas encore reçu ». a-t-il déploré

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image