Abomey-Calavi
Dossiers de la semaine

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUTIVE DE L’UNCPS: Steev ADJAMAN élu à la tête de l’unique faîtière des producteurs de soja du Bénin

L’Assemblée Générale nationale constitutive de l’Union Nationale des Coopératives des Producteurs de Soja du Bénin (UNCPS-B) s’est tenue du jeudi 27 au vendredi 28 octobre 2022, à la salle de conférence de l’Église catholique de Dassa-Zoumè. L’objectif est de d’élire le premier Conseil d’Administration de la nouvelle faîtière de l’UNCPS.

Steev ADJAMAN, 𝘗𝘳é𝘴𝘪𝘥𝘦𝘯𝘵 𝘥𝘦 𝘓’𝘜𝘕𝘊𝘗𝘚-𝘉

Avoir une seule organisation représentative pour la filière soja, c’est ce qui a conduit les producteurs de soja du Bénin à l’Assemblée Générale constitutive de l’Union Nationale des Coopératives des Producteurs de Soja du Bénin (UNCPS-B) la semaine dernière. A l’occasion, le représentant du Ministre de l’Agriculture de l’Elevage de la Pêche, Innocent TOGLA a rappelé le contexte d’organisation de cette AG constitutive. « C’est en 2020 que vous avez émis le vœu d’unir ensemble l’Association Benin Soja (ABS) et l’Union Nationale des Producteurs de Soja (UNPS). Vous avez décidé de travailler pour que cette fusion devienne une réalité pour le bonheur des acteurs de la filière soja au Bénin, c’est pourquoi nous vous avons accompagné dans ce processus jusqu’à ce jour »a-t-il notifié.

Au titre de cet assemblé, plusieurs points ont été abordé notamment la vérification du quorum, la lecture et adoption des projets de statuts et du règlement intérieur par les producteurs, la lecture et adoption du projet de code d’éthique et de bonne gouvernance, le point de la collecte des cotisations et des droits d’adhésion des membres des Coopératives Communales des Producteurs de Soja (CCPS ) et l’élection des membres des organes dirigeants de l’UNCPS-Benin : le Conseil d’Administration et le Conseil de Surveillance.

C’est à travers un vote par consensus que le nouveau Conseil d’administration (CA) a été élu par les producteurs pour un mandat d’une durée de cinq ans.

Élu pour présider les destinées de la nouvelle faîtière, Steev ADJAMAN a dès lors pris la parole pour remercier les uns-et les autres pour le dénouement heureux qu’à connu ce processus d’unification des deux organisations faîtières. A cet effet il affirme que désormais il conduira à bon port les destinées de la seule et unique faîtière des producteurs de soja du Bénin. « La mission que vous venez de confier à mon équipe et moi est capitale. J’en connais la valeur et j’en mesure les exigences » a-t-il notifié. Devant l’AG, lui et ses collaborateurs ont pris l’engagement d’être des artisans de paix et de cohésion sociale. C’est à ce juste titre que le Trésorier Général élu, Moussa BARRASOUNON, a invité ses paires à travailler ensemble pour relever les défis liés à la filière soja au Benin. « Plus que jamais, l’ABS et l’UNPS prône l’unicité et la paix pour l’évolution de la filière » a ajouté l’ex président de l’ABS.

       Poigné de main entre président ABS (Moussa BARASSOUNON) et président UNPS (Steev ADJAMAN)

Pour le représentant des Partenaires techniques et financiers, ces producteurs de soja ont su bien jouer la partition à chacune des étapes de ce processus. Ils affirment leur disponibilité et engagement à continuer à accompagner les dynamismes de restitution de la filière soja jusqu’à l’avènement de l’interprofession.

Ces nouveaux élus sont invités à faire preuve de professionnalisme afin que la production du soja puisse augmenter lors des campagnes à venir. « Ils doivent s’engager à travailler avec le personnel d’encadrement afin que les partenaires les accompagnent davantage » sont entre autres les mots de Bernadin GLEHOUENOU, conseiller technique à l’entrepreneuriat agricole du Ministre de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche. En guise de conseil et de recommandation, le maire de la commune de Dassa-Zoume, Nicaise FAGNON a exhorté les nouveaux élus à prendre les dispositions pour protéger la production sans pour autant nuire à la filière.

A entendre Fortuné AMONSOU BIAOU, Directeur Exécutif de l’UNPS et membre du comité préparatoire de cette AGC désormais, c’est l’UNCPS qui représentera auprès de tous les acteurs du maillon production de la filière soja au Bénin. « L’UNPS et l’ABS qui se sont mis en ensemble pour porter cette nouvelle organisation doivent commencer leur dissolution. D’ici fin novembre 2022, ces deux organisations doivent avoir prononcé leur dissolution » a-t-il notifié pour finir.

Déroulé dans une ambiance conviviale, il faut souligner que cette AGC a connu la participation active des cadres de la DLROPEA, de la DDAEP, de l’ATDA du pôle 4, et de l’appui financier de la GIZ à travers les projets ProCIVA et PROACPA, du programme ACMA 2, du PADEFIB, ainsi que des representants de la FUPRO-BENIN et de la mairie de la commune de Dassa-Zoumè.

Si l’organisation de la filière soja est d’une importance capitale pour les producteurs de soja du Bénin, c’est parce que depuis plus de 3 ans, le volume de production n’a cessé d’augmenter de façon significative passant de 256 999 tonnes en 2019 à plus de 300 000 tonnes même en exploitation cette année.

Photo de famille du CA élu de l’UNCPS-B

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image