Abomey-Calavi
Agriculture

CAMPAGNE DE LA FILIÈRE KARITÉ: 60% de la production de karité transformée en beurre d’ici à 2022

Après le lancement de la campagne de commercialisation du karité, les acteurs de cette filière se sont réunis le vendredi 18 septembre dernier, à Parakou pour procéder à la validation des documents visant à l’opérationnalisation du plan national de développement de la filière, puis à l’élaboration du plan de campagne 2021.C’est à l’initiative de l’Agence territoriale pour le développement agricole pôle 3 qu’ils ont pris de grandes résolutions pour l’avenir de cette filière qui a généré environ 26 milliards de recettes pour le compte de la campagne écoulée.

C’est à travers le plan national de développement de la filière dont le projet a été soumis à validation, avant sa phase d’opérationnalisation. Les objectifs à court terme pour les acteurs de la filière karité sont connu: faire passer la production nationale de karité de 170 000 à 210 000 tonnes et transformer 60 % en beurre, d’ici 2022.

« Ces documents stratégiques devront permettre de consigner les actions pertinentes que les différentes catégories d’acteurs s’engagent à mener, de façon concertée et dans un esprit de synergie et complémentarité, pour un développement harmonieux de la filière karité au Bénin », a confié le président du Conseil d’administration de l’Agence territoriale pour le développement agricole pôle 3, Bernardin Gléhouénou. Pour une unité d’action, les acteurs de la filière sont donc appelés à regarder dans la même direction et à se fixer des objectifs communs.

La Fédération nationale des productrices de karité, l’Association nationale des transformateurs du karité, la Fédération nationale des acheteurs de produits agricoles et tropicaux, l’Association nationale des exportateurs de karité, a insisté son président, Gilles Adamou s’engagent à œuvrer pour l’aboutissement des défis. Il a rassuré quee les fédérations ne ménageront aucun effort pour l’atteinte des objectifs définis dans le plan de campagne validé.

Plus loin en matière d’objectifs pour la filière :« Nous avons la production et la productivité de la ressource karité, la capacité de transformation et améliorer la qualité des produits, puis le dispositif de commercialisation et d’exportation des amandes, beurre et produits dérivés, à améliorer la gouvernance de la filière », a ajouté la directrice générale de l’Agence territoriale pour le développement agricole pôle 3, Rissikathou Saley, en définissant les objectifs. Les acteurs de cette filière espèrent la voir se développer avec de nouveaux engagements pris.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image