Abomey-Calavi
Genre et développement

CONSOMMATION DE L’HUILE ROUGE: Son excès est-il dangereux pour la santé ?

L’huile de palme rouge telle que consommée dans de nombreux pays d’Afrique de l’ouest, renferme de nombreuses propriétés nutritionnelles qui surpasseraient même celles de l’huile d’olive ou de l’huile de coco. Reste à savoir si sa forte consommation n’est pas sans conséquence.

Vanessa ZANNOU

L’huile rouge est une huile vierge, bio, extraite des graines du palmier à huile et a une couleur rouge foncée dans son état naturel. Elle contient en majorité des acides palmitiques et oléiques et est saturée à 50%. Elle contient de loin plus de nutriments que toutes les autres huiles alimentaires. En plus du bêta-carotène, de l’alpha-carotène, du lycopène ; elle contient au moins 20 autres carotènes ainsi que la vitamine E, la vitamine K, la CoQ10, le squalène, des phytostérols, des flavonoïdes, des acides phénoliques, et des glycolipides.  Grâce aux bêta-carotènes qu’elle contient, l’huile de palme, et plus particulièrement l’huile de palme rouge, prépare la peau au soleil. Elle prévient en effet la déshydratation. Elle aide aussi à retrouver de l’élasticité. Pour avoir la peau douce, vous pouvez également verser quelques gouttes d’huile de palme dans l’eau de votre bain. « L’utilité de l’huile rouge est très importante pour une personne dans la dénutrition. C’est à dire quelqu’un qui est dans le surpoids ou quelqu’un qui n’est pas en dessous de “l’indice mascorporelle” alors que l’indice mascorporelle, c’est entre 18 et 25. Si la personne est à 14 et 15, 16 alors il peut consommer l’huile de palme pour retrouver un embonpoint et mais s’il est en dessus, il faut qu’il limite la consommation pour qu’il y ait d’équilibre dans son organisme », a ajouté Patrick ZINVOEDO, Diététicien de formation.

Cependant, « L’excès de la consommation de l’huile rouge peut provoquer l’hypercholestérolémie, c’est à dire la montée du mauvais cholestérol.  De même,  cela peut provoquer les “tris glycérides”, qui sont des substances qui restent l’acide aminé produit par les huiles qui se retourne dans l’organisme. On en a besoin mais quand c’est de trop, ce n’est pas bien. Ça peut provoquer ” l’infarctus scalia”. C’est à dire la personne peut avoir des palpitations, et peut se lever un jour et tomber ou avoir une paralysie ou bien “nemyplegie” parce que la personne consomme trop d’acide gras Insaturé », explique le Diététicien.

Des études montrent que l’ajout d’huile de palme dans l’alimentation permet une diminution notable de l’accumulation de plaque dans les artères ce qui permet d’éviter les blocages des artères. Elle combat également les maladies cardiovasculaires. « L’huile de palme rouge favorise l’utilisation des nutriments, la détoxification du foie et améliore les fonctions immunitaires. Il suffit de consommer 1 à 2 cuillères à soupe d’huile de palme rouge par jour pour bénéficier de toutes ses propriétés. Choisissez de préférence l’huile non manufacturée, extraite de façon artisanale. Mais attention, tout excès nuit alors n’en abusez pas » recommande Patrick ZINVOEDO, Diététicien de formation

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image