Abomey-Calavi
Environnement

CONVENTION SUR LA DIVERSITÉ BIOLOGIQUE (CDB): La biodiversité au cœur du débat mondial

La 15e Conférence des Parties (COP15) à la Convention sur la diversité biologique (CDB) des Nations Unies est une rencontre internationale qui rassemblera des gouvernements du monde entier. Elle se tiendra du 7 au 19 décembre 2022, à Montréal, au Québec, siège du Secrétariat de la CDB des Nations Unies.

Vanessa ZANNOU

La destruction d’habitats naturels représente c l’une des principales raisons de la dégradation de la biodiversité. En effet, depuis 1990, quelque 420 millions d’hectares de forêts naturelles ont disparu dans le monde. Entre exploitation extensive, pesticides et surexploitation des espèces, la biodiversité a du plomb dans l’aile.

En effet, les participants la 15e Conférence des Parties (COP15)  définiront de nouveaux objectifs et élaboreront un plan d’action pour la nature au cours de la prochaine décennie. 

La COP15 sera axée sur la protection de la nature et les moyens de mettre un terme à la perte de biodiversité partout dans le monde. La priorité du gouvernement du Canada est de faire en sorte que la COP15 donne les résultats souhaités pour la nature. Les partenaires internationaux doivent de toute urgence mettre fin à l’alarmante perte de biodiversité dans le monde et renverser la vapeur. « Le Canada continuera de plaider en faveur d’une collaboration internationale à l’égard d’un ambitieux cadre mondial pour la biodiversité pour l’après-2020, qui visera notamment la protection de 30 p. 100 des terres et des océans d’ici 2030. Mettre un terme à la perte de biodiversité et renverser la vapeur sont des objectifs qui exigeront de véritables collaborations et partenariats, notamment avec les peuples autochtones, qui ont été les premiers gardiens du territoire. Ces objectifs exigeront aussi un véritable changement transformationnel, des innovations et une prise en compte adéquate de la vraie valeur de la nature dans les prises de décisions dans tous les secteurs », a relayé le Gouvernement du Canada.

Pour  rappel,  « la Convention sur la diversité biologique (CDB) a été signée pour la première fois par 150 chefs de gouvernement lors du Sommet de la Terre de Rio en 1992. Ses principaux objectifs sont la conservation de la diversité biologique, l’utilisation durable de ses éléments constitutifs et la répartition juste et équitable des avantages découlant de l’exploitation des ressources génétiques. » A en croire le gouvernement, la CDB a pour vocation de promouvoir le développement durable, « et la Convention reconnaît que la diversité biologique va bien au-delà des plantes, des animaux et des micro-organismes ainsi que de leurs écosystèmes. Elle concerne aussi les êtres humains qui ont besoin de sécurité alimentaire, de médicaments, d’air et d’eau purs, d’abris, et d’un milieu de vie propre et sain. » 

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image