LE RURAL Blog Environnement COP 27 :La BAD œuvre pour le financement de l’agriculture dans le monde
Widget Météo pour site Web par Weatherwidget.org
Environnement

COP 27 :La BAD œuvre pour le financement de l’agriculture dans le monde

Démarrée depuis le 6 novembre 2022 à Sharm El-Sheikh en Egypte, la COP 27 répond à l’urgence climatique des différents Etats. Plusieurs décisions suivies de recommandations ont été entreprises au cours du panel organisé par la Banque Africaine de Développement (BAD). 

Stagiaire Oyéyèmi AGANI

« Débattre des enjeux des changements climatiques, négocier, adopter des décisions, et veiller à leur suivi », c’est l’occasion donnée aux Etats participants de la conférence des parties (CP ; en anglais Conference of the Parties) 27, (COP27). Débutée depuis le dimanche 6 novembre 2022, la COP 27 a connu plusieurs épisodes concernant la poursuite des négociations sur le climat. Cependant, quelques goulots d’étranglement sur la finance climatique demeurent le plus grand point de divergence. « Au niveau de ce panel, on était en train de discuter pratiquement du financement de l’agriculture avec le monde de technologie moderne que nous connaissons, de financement adapté aux champs, loi et aux thématiques », souligne Aly Ngouille NDIAYE, ministre de l’agriculture du Sénégal. Dans cet élan, les grandes nations les plus industrialisées jouent le tam-tam en leur faveur, laissant les pays en voie de développement à leur propre sort. Les participants ont quand même eu la chance d’écouter le plaidoyer du président de la BAD (Banque Africaine de Développement) et les ministres africains ont fait pas mal de sollicitations. « Je pense que le sommet de Dakar 2 qui aura lieu à partir du 23 juin à Dakar sera une occasion pour la Bad de concrétiser les actions qu’ils ont promises ici », explique le ministre de l’agriculture du Sénégal. A noter que parmi tant d’autres, la BAD s’engage pour le renforcement du système bancaire pour accompagner les petits producteurs, ceux qui sont dans le secteur privé et plein d’autres. Des lueurs d’espoir permettrons de passer de la parole aux bonnes actions pour protéger la planète.

Quitter la version mobile