Abomey-Calavi
Agriculture

COTE D’IVOIRE: La FAO renforce l’expertise des acteurs ivoiriens pour une autosuffisance

Laure LEKOSSA

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) renforce l’expertise des acteurs de la filière riz en Côte d’Ivoire. Ceci  à travers un partage d’expériences avec la Tanzanie et les Philippines grâce à l’appui de la République de Corée, selon ce que rapporte Apanews. Ce partage d’expériences s’est opéré via un atelier organisé par la FAO, dans l’optique d’intensifier les bonnes pratiques entre la Côte d’Ivoire, la Tanzanie et les Philippines grâce à un soutien de la République de Corée. Cet atelier qui a réuni des acteurs de la chaîne de valeur du riz, tels que les représentants d’institutions gouvernementales, d’universités, d’instituts de recherche, du secteur privé de la Côte d’Ivoire, de la Tanzanie, des Philippines et de la République de Corée vise l’élaboration de politiques en vue de parvenir à une production intensive de riz amélioré dans ces trois pays (Côte d’Ivoire, Tanzanie, Philippines) avec l’approche de systèmes alimentaires durables. L’atelier s’inscrit dans le cadre du projet « Développement des capacités et partage d’expériences pour les chaînes de valeur du riz par le biais de la coopération Sud-Sud et triangulaire », un projet financé par la République de Corée.  Notons que le projet FAO de Coopération Sud-Sud et Triangulaire (CSST), financé par le Ministère de l’Agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de la République de Corée  (MAFRA), cible la Tanzanie, la Côte d’Ivoire et la République des Philippines. Il est mis en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image