Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

EMPLOI FÉMININ AU BÉNIN : Les progrès et défis y afférents selon les experts

 EMPLOI FÉMININ AU BÉNIN : Les progrès et défis y afférents selon les experts

La femme rurale représente le pilier sur lequel repose la main d’œuvre agricole dans beaucoup de pays en développement. A cet effet, elles sont souvent confrontées à d’énormes obstacles sur le marché de l’emploi. Ce qui freine leurs autonomisations. Lors du Forum Agri Talk, les acteurs ont eu la chance de discuter autour de la thématique avec des experts.

Nadège EKPO

Dans le processus de réduction des inégalités des sexes au Bénin, de nombreux progrès ont été enregistrés depuis 1990. Au niveau institutionnel, le Bénin a introduit l’égalité entre les sexes dans la constitution de 1990 qui a été amélioré en 2019 par la révision de cette constitution en y introduisant un article qui réserve un quota d’occupation des sièges par les femmes au parlement.  Aussi, le Bénin a élaboré une politique nationale de promotion de Genre qui est en cours d’exécution depuis 2010. A la faveur du décret n°2021-391 du 21 juillet 2021, le Gouvernement a créé l’Institut National de la Femme qui est rattachée à la Présidence de la République et témoigne d’une volonté affichée du Gouvernement pour promouvoir l’égalité du genre et l’atomisation des femmes.

A présent, dans le monde rural, les femmes rencontrent plusieurs difficultés d’accès au marché de l’emploi. Les femmes sont bien plus nombreuses que les hommes à occuper des emplois à temps partiel (ce qui ne découle pas toujours d’un choix personnel) et beaucoup sont surqualifiées pour le poste qu’elles occupent. De même, nombre de femmes sont ce que l’Organisation Internationale de Travail (OIT) appelle des « travailleurs découragés ». Le second, c’est celui de la disparité salariale. « Lorsqu’on prend le cas de l’emploi salarié, on retrouve plus les hommes en thème d’effectif et de qualité », explique Dr Ouorou Yérima Léa, experte genre et développement. De plus, les femmes sont souvent moins rémunérées que les hommes pour le même travaille ou un travail de valeur égal. Le fait d’avoir un haut niveau d’étude n’est pas une raison. Par ailleurs, le différentiel des salaires se creuse d’autant plus que les femmes ont un degré d’instruction élevé. Au moins, le taux global d’activité est 75,9%  pour les hommes et 60,7% pour les femmes, le taux de salarisation est 18,6% chez les hommes et 7,1% chez les femmes.

En outre, la plupart des femmes se laissent guider par les hommes, ce qui entrave et réduire leurs chances  de s’autonomiser : « le problème de leadership et le manque de confiance en soi à la base peuvent réduire toute initiative de réussite », confirme Jonas Dassoundo Agro-économiste et chargé suivi-évaluation de l’ONG Gandjaanon. L’on peut également ajouter le manque d’opportunité d’emploi, les normes sociales restrictives et parfois même le manque d’infrastructures de soutien. Autant d’obstacles qui freinent les femmes face à l’accès à l’emploi dans le monde rural.

Au regard de tous ces problèmes, des moyens de luttent sont quant même proposé afin de promouvoir l’égalité des sexes sur le marché de l’emploi. D’abord, il faut lutter contre les stéréotypes de genre car, cela peut restreindre les opportunités de progression professionnelle des femmes. Opter aussi à la formation professionnelle de courte durée adaptée à la condition de la cible à former permettra de résoudre ces écarts de sexes sur le marché de l’emploi. « Faire aussi des formations sur la confiance en soi, sur le leadership pour faciliter la prise de décision afin de relever le défis », déclare Janas Dassoundo. Aussi, des projets sont-ils mis en œuvres afin d’aider ces femmes qui espèrent se lancer dans un secteur d’activité. « A travers le programme prodige dans son volet  ‘’Azôli ‘’ qui signifie « Chemin de l’emploi », la femme ou l’homme sont à égale chance de bénéficier de ce projet ; c’est 50% de femmes et 50% d’hommes », confirme Chantal Apovo,  conseillère à l’emploi dans l’Agence National  Pour l’Emploi.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *