Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

ESPACES VERTS AMENAGÉS DANS LES VILLES : Souffle indispensable pour la survie environnementale, nécessité d’un entretien rigoureux.

 ESPACES VERTS AMENAGÉS DANS LES VILLES : Souffle indispensable pour la survie environnementale, nécessité d’un entretien rigoureux.

Les espaces verts occupent une place de plus en plus importante dans les plans d’urbanisation de nos villes. Au-delà d’une simple réalisation pour rendre plus attrayante la ville, ces zones végétalisées joue activement un rôle fondamental dans la lutte contre le changement climatique et qui nécessitent un entretien continu.

Espace vert aménagé à Cotonou

Stag Watson SAMA

Plusieurs espaces verts sont aménagés dans les grandes villes au Bénin. Cas du grand Nokoué où on retrouve les espaces verts d’hommages, les arbres d’alignement de voirie public (AAVP), les parcs qui sont les lieux de détente, de joie, de beauté, de promenade, de rencontre, de recueillement, squares et les espaces verts d’accompagnement de voies (EAVA). À travers les statistiques de typologie et répartition des espaces verts publics dans le grand le Nokoué (Sud du Bénin), 80% des EAVA, 65,67% des AAVP et 46,47% des PS sont localisés dans la ville de Cotonou.

Mais malgré les actions du gouvernement, certains de ces espaces verts notamment celui des places et ronds-points publics se retrouvent dans un état pas agréable. Il faut noter la présence des déchets plastiques et le jaunissement des gazons bien que les agents d’entretien existent et font parfois leur boulot. Alors qu’au-delà de l’aspect esthétique (ornement, agrément, sport et loisir) et des bénéfices sur le bien-être des citadins, ces plantes jouent un rôle dans la préservation de l’environnement.

Les bienfaits des espaces verts sur l’environnement

Les espaces verts aménagés en ville jouent un rôle fondamental dans la lutte contre le changement climatique. Ces zones végétalisées contribuent activement à la réduction des îlots de chaleur urbains en régulant la température ambiante grâce à l’ombre et l’évapotranspiration des plantes. Aussi, cette présence de la nature au cœur des villes s’intègre harmonieusement au paysage en assurant la gestion des eaux, tempèrent les bruits, contribuent à la qualité de l’air, piège le gaz carbonique, participent à la protection des sols, favorisent la biodiversité urbaine ainsi qu’au bien-être de la population. Ce besoin de verdure de nature est indispensable pour l’environnement en raison des nombreuses dégradations qu’il subit. Ces espaces sont des poumons des milieux urbains. Certains urbanistes et paysagistes préconisent d’aménager des espaces verts et de planter des arbres pour apporter de l’ombre sur les bâtiments, les routes, les toitures car ceci contribue à la gestion écologique.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *