Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

FILIÈRE CACAO : L’ICCO anticipe un déficit mondial de cacao de 374 000 tonnes en 2023/2024

 FILIÈRE CACAO : L’ICCO anticipe un déficit mondial de cacao de 374 000 tonnes en 2023/2024

La demande mondiale de cacao devrait augmenter légèrement en 2024, atteignant 4,78 million de tonnes. Cependant, en raison du déficit prévu, les stocks de fin de cycle devraient chuter à un niveau historique de 29,2 % des broyages annuels projetés.

Vanessa ZANNOU

D’après la dernière mise à jour trimestrielle de l’Organisation internationale du cacao (ICCO), les projections pour le déficit mondial de cacao pour la période 2023/24 (d’octobre à septembre) ont été revues à la hausse pour atteindre 374 000 tonnes. Cette revue à la hausse s’explique par une prévision de diminution de la production mondiale de cacao de 10,9 % à 4,45 millions de tonnes (Mt) et une réduction estimée des broyages de 4,8 % à 4,78 Mt.

Au niveau régional, l’ICCO anticipe une baisse de la production ivoirienne de cacao de 19 % à 1,395 Mt et une diminution de 11 % pour le Ghana à 580 000 tonnes. Ces baisses significatives de la production en Afrique de l’Ouest sont attribuées par l’ICCO à des facteurs structurels tels que le vieillissement des arbres, les maladies ainsi que les défis climatiques auxquels la région est confrontée.

En conséquence, les stocks de clôture devraient chuter à 1,395 Mt, ce qui représente 29,2 % des broyages annuels projetés, un niveau historiquement bas n’ayant pas été observé au cours des 45 dernières années. Cette situation souligne les défis persistants auxquels l’industrie mondiale du cacao est confrontée et met en lumière la nécessité pour les acteurs du secteur de prendre des mesures décisives pour assurer la durabilité et la résilience de la filière cacao à l’échelle mondiale.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *