Abomey-Calavi
Agriculture

FORMATION AU PROFIT DES LYCEES TECHNIQUES AGRICOLES: Les aspirants connaissent désormais les directives

Après la décision du gouvernement de former des aspirants au métier d’enseignant et 4 élèves professeurs certifiés des lycées techniques agricoles, le mercredi 20 juillet, le Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Monsieur Kouaro Yves CHABI, a rappelé aux aspirants les directives pour le bon déroulement de la formation.

Vanessa ZANNOU

Le Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Monsieur Kouaro Yves CHABI, a rappelé aux 662 aspirants aux métiers d’enseignants recrutés sur concours en 2021 au profit des lycées techniques agricoles, les réformes du Gouvernement, notamment son ambition de faire de l’Enseignement et de la Formation Techniques et Professionnels (EFTP) un levier de développement économique et social.

 En compagnie du Directeur Général de l’Agence de Développement de l’Enseignement Technique (ADET), Fructueux AHO, du Recteur de l’Université d’Agriculture de Kétou et de la Directrice du Centre Béninois des Langues Étrangères (CEBELAE), des précisions ont été données aux lauréats de cette première cohorte d’enseignants recrutés et à faire former au profit des lycées techniques agricoles. À en croire le DG ADET, les lauréats titulaires du Diplôme d’Etudes Agricoles Tropicales (DEAT) feront 3 ans de formation et sortiront avec le diplôme de Brevet d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement Technique (BAPET). En revanche, la durée de formation de ceux recrutés sur la base d’une licence professionnelle est de 2 ans. Ces derniers obtiendront à la fin de leur formation, le diplôme de Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement Technique (CAPET). 

À ces 662 Aspirants, s’ajoutent 4 professeurs certifiés recrutés sur concours et faisant partie des élèves professeurs certifiés en attente de voyage d’étude à l’étranger. Durant toute la durée de leur formation, les lauréats vont bénéficier d’une bourse mensuelle de 100.000 FCFA. Et pour ça, un règlement pédagogique strict encadre toute la formation. Les lauréats recevront également chacun un ordinateur qui sera acquis dans les règles de l’art. 
À l’issue de la prospection effectuée pour assurer cette formation à l’Université d’Agriculture de Kétou, c’est l’Université du KwaZulu-Natal en Afrique du Sud qui a été retenue. Par ailleurs, la plupart de ces formateurs étant anglophones, la remise à niveau en anglais des lauréats par le CEBELAE de l’Université d’Abomey-Calavi, pendant une période de trois mois démarre le mardi 2 août prochain. À propos de ce cours accéléré d’anglais, il sera organisé les 25 et 26 juillet prochain, un test de niveau dans le but de former des groupes homogènes pour permettre de bons apprentissages.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image