Abomey-Calavi
Agriculture

PALMIER À HUILE AU BÉNIN: Les acteurs travaillent pour l’émergence de la filière

Le palmier à huile est une culture de rente qui permet de créer de la richesse pour les jeunes et leurs familles. Il est l’une des filières prioritaires du gouvernement porté par le pôle de développement agricole 6 dans le plateau. En dehors de l’Etat, certains projets et programmes dont ACMA 2 interviennent aussi sur toutes ses chaînes de valeur.

Ruth EDOH

Au Bénin, le palmier à huile était une culture d’exportation jusqu’aux années 70 où malheureusement avec les aléas climatiques, il a connu un déclin. Depuis ce temps, il n’a plus connu la pluviométrie qu’il faut afin que le palmier à huile s’exprime de son plein potentiel. Il y a de cela 3 ans, l’état a confié la promotion de la filière palmier à huile à l’Agence Territoriale de Développement Agricole du plateau pour la rendre plus performante. « Il a été élaboré en 2020, le programme national de développement agricole du palmier à huile dont la mise en œuvre a démarré en 2021 », a confié Olivier FLATIN, Directeur des Programmes de l’ATDA pôle 6 du plateau. Son financement est évalué à un coût global de 12 milliards 317 millions de FCFA, cofinancé par plusieurs partenaires techniques et financiers. Ce fond a pour objectif global d’améliorer la performance de la filière à travers : l’accroissement de la productivité et de la production, le renforcement de la transformation de noix de palme et palmiste en huile de bonnes qualité et des huiles en huile raffinées et en savon, par l’amélioration de la commercialisation des produits de la filière de palmier à huile et de la consommation locale de ces produits.

Depuis un an, l’ATDA du pôle 6 a contribué à l’accessibilité des plants au profit des producteurs de palmiers à huile à travers le dédoublement du nombre de grains germé mise à la disposition des pépiniéristes qui est passé de 800 milles à près de 2 millions de grains germé. Il a renforcé les systèmes d’irrigation des pépiniéristes. Des appuis en hangars de stockage de noix de palme ont été donnés au cluster CVA huile rouge de Sakété, aussi les clusters de CVA huile rouge de Sakété, Djakotomey, Bohicon ont reçu l’appui en réserve de stockage de 5 millilitres de l’ATDA du pôle. Gwladys TOSSOU remercie le programme ACMA 2 qui a intervenu dans la construction de plusieurs infrastructures de stockage des huiles à Saketé au profit des PEA ou vraiment la commercialisation de l’huile rouge s’est rapidement développée. « Le projet a également mis en place des équipements de transformations pour améliorer la qualité des huiles et en même temps pour contrôler la qualité des huiles. Autour de cette infrastructure, il y a eu l’organisation du warrantage avec l’accompagnement des systèmes financiers et décentraliser », a précisé la Directrice Générale de l’ATDA du pôle 6.

Toujours en termes d’acquis, les producteurs ont été renforcés sur les itinéraires techniques de production et de transformation d’huile de palme. Ce sont les points essentiels de la première année de mise en œuvre. « Nous entamons la deuxième année et nous irons sur les perspectives pour montrer qu’on pourrait atteindre les objectifs du Programme National de Développement de la filière palmier à huile ».

En effet, L’ATDA du pôle 6 doit densifier son appui afin d’accroître la production tant au niveau du maillon production qu’au niveau du maillon transformation afin d’obtenir des huiles de qualité dans les jours à venir. Émettre des normes de qualité d’huile pour l’accès facile aux marchés plus intéressants et plus rémunérateurs.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image