Abomey-Calavi
Agriculture

FORMATION DES TRACTORISTES ET CONDUCTEURS DE MOTOCULTEURS: La session lancée ce mardi

Le mardi 23 mars 2021 a eu lieu au Centre pilote de Techniques Agricoles Chinoises de Sèmè-Kpodji, l’ouverture des sessions de formations des tractoristes et conducteurs de motoculteurs pour l’amélioration des prestations en mécanisation agricole. L’ouverture de cette session a été faite par Gaston Dossouhoui ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche.

Par Laure LEKOSSA

C’est ainsi lancé, la deuxième édition des sessions de formation des tractoristes et conducteurs de motoculteurs. Cette deuxième édition de formation programmée pour se dérouler en cinq sessions de 45 participants chacune dans la période du 21 mars au 24 avril 2021 permettra aux dires du ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche de mettre à la disposition des acteurs de la filière coton, des opérateurs qualifiés pour la réalisation dans les règles de l’art , des différentes opérations culturales pour l’atteinte de l’objectif du Gouvernement qu’est d’atteindre un million de tonnes de coton graine à l’horizon 2023. La formation co-organisée par l’Institut de Recherche sur le Coton (IRC/AIC), la mission chinoise d’appui à la production Cotonnière au Bénin (MCAPCB) et l’Agence Nationale de Mécanisation Agricole (ANaMA) vise spécifiquement l’amélioration des prestations en mécanisation agricole.

Lire aussi: REEDITION DE COMPTE DANS LE SECTEUR AGRICOLE: Gaston DOSSOUHOUI face aux leaders paysans de l’Ouémé

Pour Jixing GAO, Chef de mission chinoise d’Appui à la production Cotonnière au Bénin, les 225 agents bénéficieront des expériences en labour, en semis, en traitement de coton, en broyage des tiges de coton avec les tracteurs et les matériels adéquats et maîtriseront surtout la technique de conduite des motoculteurs et l’utilisation des roues semeuse, toutes choses qui amélioreront de façon notable les compétences des agents.

Pour Luc ABADASSI Secrétaire au regard de la qualité des formateurs des enseignements pertinents sortiront de cette formation afin de permettre aux opérateurs formés de jouer leur partition pour assurer une mécanisation soutenue des opérations culturales. Jing Tao PENG ambassadeur de la chine près le Bénin se réjouit quant à lui de la bonne santé de la coopération du Bénin avec la Chine dans le secteur de l’Agriculture.

Le Ministre Gaston Cossi DOSSOUHOUI part fait part de l’importance que son département ministériel accorde à cette deuxième édition de formation. Pour lui, elles permettront de mettre à la disposition des acteurs de la filière coton, des opérateurs qualifiés pour la réalisation dans les règles de l’art des différentes opérations culturales pour l’atteinte de l’objectif du Gouvernement. Il a par ailleurs exhorté les 225 agents bénéficiaires à une attention particulière et soutenue car ces sessions de formation permettront de réduire la pénibilité du travail agricole, mais aussi l’augmentation de la durée de vie des machines et l’amélioration de la productivité des cultures en général et ici du coton en particulier.

Lire: SÉCURITÉ ALIMENTAIRE AU BÉNIN: Le document de stratégie nationale de stockage en atelier de validation

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image