Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

LUTTE CONTRE LA PESTE : Le programme ACMA 3 lance la campagne de vaccination des petits ruminants

 LUTTE CONTRE LA PESTE : Le programme ACMA 3 lance la campagne de vaccination des petits ruminants

Le vendredi 10 novembre 2023, l’Approche Communale pour le Marché Agricole phase 3 (ACMA 3) en collaboration avec l’Union départementale des organisations professionnelles des éleveurs de ruminants (Udoper  Atacora-Donga) a lancé les deux semaines de la campagne de vaccination des petits ruminants afin de lutter contre la peste qui menace les animaux. Cette campagne est entièrement gratuite pour accompagner les acteurs.

Vaccination d’un mouton contre la peste à Bassila

 Fleur G. DAGUI

La peste des petits ruminants est une maladie virale qui affecte les moutons et les chèvres dans nos régions, une réalité difficile à laquelle les éleveurs font face chaque année. Dans le but de lutter contre cette maladie, le programme ACMA 3, en collaboration avec l’Union Départementale des Organisations Professionnelles des Éleveurs de Ruminants (Udoper Atacora-Donga), a lancé une campagne de vaccination en vue de soutenir les éleveurs. Les villes de Bassila et Ouaké, particulièrement prévalentes, bénéficient de cette initiative. Cette campagne de vaccination, dirigée par le superviseur Justin ADINCI, est indispensable car la peste est une maladie grave. Il notifie dès lors que quand les manifestations de la peste commencent, elles peuvent tuer jusqu’à 90% du cheptel de la région.

Pour les ménages, les chèvres et les moutons constituent une partie considérable de leurs sources de revenus. Pour cela, le contrôle et l’éradication de la peste des petits ruminants impactent directement leurs revenus, leur sécurité alimentaire et nutritionnelle, surtout celle des femmes et des jeunes. À cet effet, cet appui du programme Acma 3 « est un soulagement et nous préserve des pertes de vie de nos moutons », a souligné Elisabeth Tasso, éleveur de moutons.

« Pour vacciner nos animaux, nous allons de pharmacie en pharmacie à la recherche des vaccins, mais malgré cela, nous perdons toujours nos animaux »,

a-t-elle ajouté. L’agent de la Direction départementale de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche (Ddaep Donga) déployé sur le terrain, rassure et invite tous les éleveurs à faire vacciner leur troupeau car cette phase de vaccination est gratuite. Elle ajoute que les vaccins mis en place sont de bonne qualité. Le vétérinaire Ganiyi Migan, quant à lui, notifie qu’il est primordial que chaque éleveur respecte les consignes afin de préserver la vie de leur troupeau.

Durant cette campagne, 6 000 petits ruminants appartenant à 150 éleveurs seront vaccinés dans les régions de Bassila et de Ouaké, et surtout 55% de femmes et de jeunes sont ciblés par cette campagne. Prévue sur une durée de 2 semaines, la campagne sera étendue à d’autres régions.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *