Abomey-Calavi
Environnement

LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE AU BÉNIN:Quand des solutions idoines et durables s’imposent

Au Bénin comme dans le monde entier, le climat est confronté à d’énormes difficultés qui ne manquent pas de le mettre en péril. Inondations, sécheresse, crue etc… Tels sont les impacts négatifs de ce phénomène qui ne cesse d’accroitre. Face à cela, il est du bon ton de chercher des résolutions drastiques afin d’y pallier. 

Illustration du changement climatique

Stag Jean-Baptiste HONTONNOU

La question du changement climatique ou de la variabilité climatique est l’une des préoccupations majeures qui s’invite quotidiennement au cœur des débats. Mondialement, le commun des mortels est exposé aux affres de ce phénomène qui perdure et qui s’aggrave davantage. Dans le cas du Bénin qui fait partie des pays les moins exposés à ce fléau, car étant un pays du Sud où l’émission du gaz à effets de serre est peu fréquente comparativement aux autres pays de forte densité industrielle, l’on note quand même quelques adversités créées par le dérèglement climatique. Il s’agit entre autres des inondations, de la sécheresse, de la crue ou la montée des eaux dans les milieux maritimes. Ces dégâts qui n’ont autre cause fondamentale que celle liée au changement climatique qui n’hésitent pas à laisser de graves séquelles sur l’être humain.

En effet, selon l’Hydrologue-Météorologue Gandomè Mayeul QUENUM, « les impacts sont multiples et multiformes ». La palpable conséquence directe que peuvent causer par exemple les inondations est « la perte en vies humaines ». De même, en considérant ce dégât qu’est l’inondation ou même la sécheresse, il est évident que l’on assiste à « un faible taux de rendement », parce que les productions ne répondront plus à la demande, ce qui entraînera indubitablement une forte insécurité alimentaire. Et pour éviter que la situation devienne criarde au Bénin et également ailleurs, il va falloir que des dispositions concrètes soient prises et qui vont permettre de contrer durablement le fléau.

Des solutions durables s’imposent

Quand il y a un problème durable, il faut une solution durable pour l’affronter. Récemment, le Bénin a connu un moment crucial en ce qui concerne la montée des eaux dans certains milieux lacustres et également des inondations dans d’autres. Cette situation n’a pas laissé indifférent aussi bien les dirigeants que la population. C’est donc dans ce sillage que le gouvernement à travers son ministre de l’intérieur et de la sécurité publique a appelé les populations à observer certaines mesures pour que les dégâts ne s’alourdissent pas. D’un autre côté, normalement la plus grande solution qui doit être prise en compte est « l’aménagement des villes. Ce que l’actuel gouvernement a déjà commencé à travers le projet asphaltage », selon l’expert en changement climatique, Mayeul QUENUM. Mais à l’en croire, « l’Etat doit aller encore plus fort en délogeant les populations qui sont installées sur les territoires naturels de l’eau ».

Pour finir, l’autre solution la plus idoine et recommandée est « l’arrêt total de l’émission du gaz à effet de serre ». Ce qui est quasiment difficile voire impossible pour les pays développés. Mais du côté du Bénin et d’autres pays en voie de développement, « il faut beaucoup plus miser sur le reboisement pour capter les particules du gaz à effet de serre afin de réduire son émission ».

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image