Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

MANGUES POURRIES JETÉES : Un déchet alimentaire utile pour la terre

 MANGUES POURRIES JETÉES : Un déchet alimentaire utile pour la terre

Faute de solutions de conservation adéquates et d’accès aux marchés, les mangues finissent par se gâter et sont souvent jetées sur des tas d’ordures. Bien que ces déchets alimentaires polluent l’environnement à un moment donné, ils représentent également un potentiel positif sur ce dernier.

Vanessa ZANNOU

Chaque année, des tonnes de fruits et légumes parfaitement consommables sont jetés, simplement parce qu’ils présentent des imperfections ou des signes de pourriture. C’est le cas des mangues qui, pourries et jetées, jouent un rôle important sur l’environnement. Selon les investigations menées par notre rédaction, le fait de jeter des mangues pourries sur la terre peut avoir un impact bénéfique sur notre écosystème. Cette découverte remet en question la perception classique des fruits abîmés et souligne l’importance de repenser la gestion des déchets alimentaires.

En effet, les mangues pourries contiennent une forte concentration de nutriments tels que le potassium, le phosphore et l’azote. Lorsqu’elles se décomposent naturellement sur le sol, ces nutriments sont libérés et enrichissent la terre. Elles  servent de fertilisant naturel, nourrissant les plantes et favorisant leur croissance. « Ces mangues pourrissent complètement, elles donnent du potassium qui nourrissent le sol. Les pépins peuvent se régénérer pour donner des plants que d’autres personnes peuvent planter », explique l’environnementaliste Sanvi Edgard Couao-Zotti.

Au-delà de ces aspects, elles pourraient réduire l’érosion du sol. C’est-à-dire que leur décomposition fournira un mélange nutritif et organique dans le sol, renforçant la stabilité des racines des plantes et aidant à maintenir la fertilité du sol à long terme. Sans oublier que ces mangues pourries attireront une variété d’insectes, de vers et de micro-organismes bénéfiques, qui jouent un rôle clé dans la conversion des déchets organiques en compost riche. Ces organismes décomposent rapidement les mangues pourries, augmentant ainsi la biodiversité dans le sol. Cette diversité augmente le potentiel de développement de micro- organismes qui aident à la décomposition des matières organiques, créant ainsi un écosystème équilibré et favorisant la santé des plantes.

Ainsi, en jetant des mangues pourries sur la terre au lieu de les jeter à la poubelle, non seulement cela contribue à réduire le gaspillage alimentaire mais également elles sont valorisées et elles sont utilisées comme ressource précieuse pour la terre.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *