Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

MÉCANISATION AGRICOLE AU BÉNIN : Le gouvernement sidéré par les prouesses de la SoNaMA qui comblent les attentes

 MÉCANISATION AGRICOLE AU BÉNIN : Le gouvernement sidéré par les prouesses de la SoNaMA qui comblent les attentes

Le jeudi 16 mai 2024, le gouvernement par le biais de son Ministre d’État Chargé du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale, Abdoulaye BIO TCHANÉ, a effectué une visite de travail dans les  locaux de la Société Nationale de Mécanisation Agricole (SoNaMA). Au cours de cette dernière, les performances de la société ont été exposées, ce qui semble combler les attentes du gouvernement.  

Jean-Baptiste HONTONNOU

Il s’agit d’une séance de travail tenue avec les responsables de la SoNaMA qui ont présenté les performances de l’entreprise ainsi que les perspectives. Aujourd’hui, la révolution mécanique dans le secteur agricole béninois laisse des impacts assez visibles. Elle permet de rehausser le niveau de production et ce, dans presque toutes les filières. Pour preuve, « il y a 10 ans, on produisait 1 à 1,5 million de tonnes de maïs par an. Aujourd’hui on en produit largement plus de 2 millions de tonnes », va affirmer le ministre Abdoulaye BIO TCHANÉ. Ainsi, la dynamique en cours dans le domaine de la mécanisation agricole dont la SoNaMA détient les secrets est fortement prépondérante. Cette société joue un rôle stratégique dans le fournissement des machines agricoles aux producteurs et met en place des méthodes d’acquisition très facile pour ces derniers.

Mise en place par le gouvernement et actuellement dirigée par Eric Renaud, la SoNaMA a disséminé plus de 2200 machines sur l’ensemble du territoire national, composées de motoculteurs  et des tracteurs de 112 CV, selon le point fait au ministre.  Ce déploiement est facilité par un système de financement qui permet l’acquisition des machines à des coûts et conditions accessibles. Des machines équipées de capteurs et dont la digitalisation permet de suivre leurs activités sur le terrain. Un programme soutenu par la formation régulière de mécaniciens et la disponibilité de pièces de rechange. Satisfait donc des prouesses, le ministre d’État réitère la disponibilité et la volonté du Gouvernement béninois à accompagner la société sur les projets en cours ainsi que les perspectives dont le but est de faire du Bénin une destination agricole de choix.

Il faut rappeler que la SoNaMA est cet instrument dont la mission essentielle est  d’accompagner les agriculteurs dans le processus de mécanisation et de l’irrigation afin de rendre moins pénible le métier d’agriculteur, accroître les performances et donc les rendements.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *