Abomey-Calavi
Environnement

NON ASSAINISSEMENT D’EAU DE CONSOMMATION DANS LES MENAGES:Quand se livrer à certaines pratiques de purification devient dangereux pour la santé !

De nos jours, plusieurs sont les ménages notamment ceux des milieux ruraux qui continuent d’utiliser les puits et d’autres sources pour s’approvisionner en eau. Bien que cela paraisse sans énormes incidents, la contamination de ses eaux provoque quelques dégâts surtout d’ordre sanitaire. Quels sont donc ces risques que courent les usagers ignorants ? Qu’est-ce qui doit-être fait pour éviter cette situation ?

Un puits

Jean-Baptiste HONTONNOU

Puits, marigots, rivières etc. sont entre autres sources d’approvisionnement en eau qui sont utilisées par plusieurs personnes non seulement dans les zones reculées mais aussi dans nos villes au Bénin. Bien que plusieurs sensibilisations continuent d’être faites pour lutter contre l’usage des eaux souillées ou la consommation des eaux non assainies, l’on note toujours un récidivisme de la part de la population rurale. Cela n’est pas parfois dû à l’ignorance de la population mais plutôt à la pénurie de l’eau potable.

 En effet, utilisant ces eaux de puits, de forage, de marigots ou de rivière qui servent toujours d’eau de consommation, l’on coure un grand danger pour la santé humaine. L’eau qui provient d’un forage ou d’une captation contient potentiellement une pollution par des organismes vivants (bactéries, virus, algues, micro-organismes…), ou chimiques (hydrocarbures, résidus de médicaments, pesticides, polluants industriels…). Selon l’OMS, l’eau contaminée et le manque d’assainissement entraînent la transmission de maladies comme le choléra, la diarrhée, la dysenterie, l’hépatite A, la fièvre typhoïde et la poliomyélite. De même, l’insuffisance ou l’absence des services d’alimentation en eau et d’assainissement ou leur mauvaise gestion exposent les personnes concernées à des risques évitables pour leur santé. Alors, pour la tranche populaire qui continue d’utiliser l’eau puisée de ces sources, il est parfois difficile d’adopter un système d’assainissement. Par exemple, pour épurer l’eau de puits il va falloir la filtrer, ce qui ne permet pas encore de la rendre potable et qui constitue également un grand travail.

Alors, au Bénin, la situation semble être prise en main par le gouvernement de la rupture, car une bonne partie de sa politique d’actions sociales se concentre sur ce volet. Permettre à la population d’avoir accès à l’eau potable. Mais, cela seul ne suffit pas. Il est indispensable de miser sur les campagnes de sensibilisations pour informer davantage la population sur les risques qu’elle court en faisant usage de l’eau non assainie qui vient de marigots, de rivières ou de puits. Pour finir, la population doit savoir par exemple que l’eau venant de ses sources doit subir de traitement depuis le puits ou en dehors du puits.

Femmes au marigot

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image