Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

PRÉSERVATION DES HERBIERS MARINS : Quand la protection de la faune et de la flore en dépend

 PRÉSERVATION DES HERBIERS MARINS : Quand la protection de la faune et de la flore en dépend

A l’occasion de la journée mondiale des herbiers marins, il est nécessaire de rappeler la partition que jouent ces écosystèmes au quotidien. Proclamée par l’Organisation des Nations Unies, le but de cette journée est de sensibiliser sur les menaces qui pèsent sur ces herbiers marins. Mais en dehors des menaces, ces écosystèmes ont leur mot à dire dans la protection de la faune et de la flore et bien au-delà.

Herbier Marin

Jean-Baptiste HONTONNOU

Les herbiers marins sont des prairies sous-marines qui poussent dans la plupart des mers du globe, en environnement strictement salin. Ils sont composés de plantes à fleurs et non d’algues. Selon l’ONU, ces prairies constituent des refuges pour les poissons, protègent les côtes des tempêtes et sont des réservoirs essentiels de carbone.

En effet, de façon surprenante, les herbiers marins protègent la faune et la flore, profitent aux humains et contribuent à jeter les bases d’un avenir plus durable. D’abord, il faut reconnaitre que les herbiers marins sont un refuge pour les espèces marines. La survie de nombreuses espèces, telles que les tortues, les hippocampes, les lamantins et les dugongs, dépend des herbiers marins. Grâce à sa canopée sous-marine feuillue, l’herbier marin offre également un abri à d’innombrables petits invertébrés, comme les crabes et les crevettes, ainsi qu’à de nombreuses espèces d’algues et de bactéries.

D’un autre côté, les herbiers marins filtrent l’eau pour les coraux qui est un haut lieu de la biodiversité. Souvent appelées « filtre à eau de la nature », les prairies sous-marines contribuent à nettoyer l’eau en piégeant les sédiments riches en carbone et en absorbant les nutriments et les agents pathogènes. Elles créent des points chauds de biodiversité en fournissant un habitat et des nutriments à d’innombrables espèces.

Sous d’autres cieux, les herbiers marins soutiennent le secteur de la pêche et les moyens de subsistance dans le monde entier. L’herbe marine ressemble aux plantes terrestres : elle possède des feuilles, des fleurs, des graines, des racines et des tissus conjonctifs. En tant que tel, elle constitue une source de nourriture importante pour les poissons, les pieuvres, les crevettes, les huîtres, les palourdes et les calamars, et soutient le secteur de la pêche qui fait vivre des centaines de millions de personnes dans le monde.

L’autre avantage de la prairie marine est qu’elle est également importante pour les espèces non marines et constitue un antidote au changement climatique. Souvent considérées comme une sorte de forêt bleue, les prairies sous-marines, tout comme leurs homologues terrestres, contribuent à lutter contre le changement climatique. Ces herbiers qui ne couvrent que 0,1{e43727ebdf1c82cdaf05db1b2e953f1c6b388407dfc0230603c9b856384b4112} du fond de l’océan constituent toutefois des puits de carbone très efficaces, stockant jusqu’à 18{e43727ebdf1c82cdaf05db1b2e953f1c6b388407dfc0230603c9b856384b4112} du carbone océanique mondial, selon un rapport du Programme des Nations Unies pour l’environnement.

En considérant donc tous ces avantages qu’apportent les herbiers marins, le monde est appelé à donner la priorité à des actions opportunes, ambitieuses et coordonnées visant à les conserver, les restaurer et les gérer durablement.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *