Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

RECYCLAGE DES DÉCHETS TEXTILES AU BÉNIN : Un moyen idéal pour sauver l’environnement et créer de la valeur ajoutée

 RECYCLAGE DES DÉCHETS TEXTILES AU BÉNIN : Un moyen idéal pour sauver l’environnement et créer de la valeur ajoutée

La nature est exposée à plusieurs dérives en raison de sa pollution. Parmi ces nuisibles, les déchets textiles y sont représentés. Pour une réponse efficace, le recyclage reste une mesure pour réduire la dégradation de cette dernière.

Déchets textiles

Stag Watson Sama

Le recyclage des déchets textiles est au cœur des enjeux environnementaux. L’industrie textile est le cinquième secteur d’activité le plus polluant au monde. Car, environ 130 millions de produits textiles sont consommés chaque année dans le monde soit 4 milliards de tonnes d’équivalent de Co2 par an. Ce sont les émissions mondiales générées par l’industrie textile (vêtements et chaussures). Par ailleurs, la quantité de textiles usagés exportés par l’UE en Afrique a triplé au cours des deux dernières décennies passant de 550 000 tonnes à près de 1,7 million de tonnes en 2019 selon le rapport de l’Agence Européenne de l’Environnement. Également, les vêtements de seconde main communément appelé « friperies » sont utilisés par les ménages à travers l’achat dans les différents marchés et parfois les prêts à porter. Ces vêtements après usages sont mal gérés et dégradent l’environnement. Alors que, ces déchets textiles domestiques présentent de nombreux avantages dont peuvent se servir la population pour réduire les risques de pollution.

Le recyclage, un moyen idéal pour réduire les déchets textiles ménagés

Le recyclage des déchets textiles doit être inclus dans les politiques de protection de l’environnement au Bénin. Dans une entreprise, les chutes de tissus sont transformées en objets de décoration. Aussi des tapis, de sets de table ou encore des housses de coussins.

« L’effilochage de ces polluants permet de fabriquer de nouvelles fibres ou fils pour de futurs vêtements ou couvertures »,

dixit l’environnementaliste Césaire Sonou. Il peut également contribuer aux équipements pour bâtiment. Le recyclage permet d’obtenir des briques écologiques permettant de monter et démonter facilement des cloisons et peuvent être réutilisées sur différents projets. Par exemple, l’organisation kényane Africa Collects textiles a tissé un magnifique tapis à partir de jeans usagés. Ces vêtements usés peuvent donc servir à une fin utile et possède donc une seconde vie que chaque ménage doit exploiter. Si l’Etat prend à bras le corps le recyclage des déchets textiles, il contribuera ainsi à la réutilisation des matières premières, ce qui réduit les coûts de production et les émissions de gaz à effet de serre, à la création d’emplois et de revenus pour les personnes impliquées, à la contribution à la sécurité alimentaire et à la santé publique en réduisant les risques de maladies liées aux déchets textiles.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *