Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

REDYNAMISATION DU SECTEUR AGRICOLE EN GUINEE : Le pays reçoit une cargaison de 28 000 tonnes d’engrais type urée 

 REDYNAMISATION DU SECTEUR AGRICOLE EN GUINEE : Le pays reçoit une cargaison de 28 000 tonnes d’engrais type urée 

Ce jeudi 24 août, le Premier Ministre a, au nom du Président de la République, Colonel Mamadi DOUMBOUYA, remis un bateau de 28.000 tonnes d’engrais urée à la Chambre Nationale d’Agriculture (CNA). Ceci au profit des producteurs sur toute l’étendue du territoire nationale.

Vanessa ZANNOU

En Guinée, l’agriculture contribue à hauteur de 27% au PIB. Dans le pays, l’exécutif veut renforcer l’accès des producteurs aux engrais en vue d’améliorer la productivité du secteur. En effet, le Premier ministre, Bernard Goumou, a procédé le 24 août à la réception d’un navire chargé de 28 000 tonnes d’urée au port de Conakry au profit de la Chambre nationale de l’Agriculture (CNA). L’annonce a été faite dans un communiqué publié sur la page Facebook du ministère de l’Agriculture et de l’élevage.

Ce stock sera conditionné dans des sacs de 50 kg et distribué aux agriculteurs à un tarif subventionné de 300 000 francs guinéens. Cette commande, la plus grande dans l’histoire du pays pour l’engrais urée, vient s’ajouter à la commande des 27.500 tonnes de NPK mis à la disposition des producteurs en mai, et les 500 tonnes distribués en région forestière sur une commande en provenance du Sénégal par voie terrestre.

La remise s’est déroulée lors d’une cérémonie qui a été marquée par la présence des Ministres Secrétaire Général et Directeur de Cabinet à la Présidence, du Ministre en charge de l’Administration du Territoire, de celui en charge des Finances, du Ministre de tutelle et du Président de la Chambre Nationale d’Agriculture. Si le coût de la transaction n’a pas été révélé, l’on sait que la mise à disposition de la cargaison est réalisée par la société OCP du Maroc et financée par la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA).

A en croire Madina Dansoko, vice-présidente de la CNA, cet événement marque une étape importante dans la mise en œuvre des politiques agricoles visant à soutenir nos agriculteurs et à renforcer notre secteur agricole.  Pour sa part, le ministre Goumou invite les acteurs chargés de rapprocher ces intrants des agriculteurs, à exécuter avec efficience la livraison diligente dans toutes les préfectures et sous-préfectures du pays. Cette opération étant la première étape d’une série, les recettes générées par les ventes serviront à l’acquisition d’autres intrants agricoles.

Ainsi, la politique de la Refondation Verte a permis l’acquisition de plus de 56.000 tonnes de nouveaux stocks d’engrais pour la seule campagne 2023. D’autres commandes supplémentaires sont attendues avant la fin d’année.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *