Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

SALON NATIONAL DE LA FINANCE AGRICOLE : « Il est organisé pour contribuer à l’amélioration de la synergie d’action entre… », Consolat HOUNTIN KIKI

 SALON NATIONAL DE LA FINANCE AGRICOLE : « Il est organisé pour contribuer à l’amélioration de la synergie d’action entre… », Consolat HOUNTIN KIKI

Il va se dérouler les 31 mai et 1er juin 2024 sur le campus de l’Université Nationale d’Agriculture à Porto-Novo. Une première fois au Bénin, ce salon envisage relever une panoplie de défis que rencontre la finance agricole au Bénin. Avec Consolat HOUNTIN KIKI, l’un des organisateurs, découvrez plus détails sur cet événement qui arrive à grand pas.

 

Consolat HOUNTIN KIKI, Spécialiste de la finance agricole et rurale

         Pourquoi le Salon national de la Finance Agricole ?

Le Salon National de la Finance Agricole est organisé pour contribuer à l’amélioration de la synergie d’action entre les parties prenantes du domaine de la finance agricole au Bénin. Il rassemble toutes les personnes impliquées dans le secteur agricole pour discuter de la meilleure façon d’améliorer l’accès des agriculteurs à des services financiers adaptés. Sa tenue à l’Université Nationale d’Agriculture se justifie par le fait que l’EAPA de l’université est la seule entité universitaire de formation de spécialistes de la finance agricole au Bénin. Le tout premier titulaire du master professionnel de la spécialité Finance Agricole vient ainsi à peine d’être libéré sur le marché.

         Quels sont les objectifs de cette initiative pour le développement de la finance agricole au Bénin ?

Les objectifs spécifiques à atteindre sont les suivants :

• Mettre en place un cadre de concertation entre les différents acteurs de la finance agricole du Bénin ;

 • Renforcer les capacités des professionnels de la finance agricole au Bénin sur les pratiques et technologies innovantes développées dans le domaine, et sur les processus d’amélioration de l’impact des services financiers sur la productivité agricole ;

• Contribuer à une meilleure compréhension et une meilleure utilisation des produits et services financiers par les agriculteurs,

• Renforcer les étudiants de la filière « finance agricole » sur les réalités de la profession et les défis persistants freinant l’adoption des services de la finance agricole par les agriculteurs béninois

         En quoi ce salon se distingue t-il des autres événements similaires déjà organisés dans le pays ?

Ce salon est différent des autres événements similaires au Bénin car il se concentre uniquement sur la finance agricole, et qu’il est le premier événement à vraiment associer les universitaires, les professionnels du secteur financier et les agriculteurs ensemble à la fois.

         Quelles sont les dispositions prises pour la réalisation parfaite de ce salon ?

Pour s’assurer que le salon se déroule bien, l’organisation prend des mesures comme la réservation anticipée des stands, l’organisation de pré événements (communications en ligne, forum débat…), la confirmation des orateurs suffisamment tôt, l’implication des autorités à tous les niveaux et la mise en place d’un comité d’organisation pluridisciplinaire et pluri potentiel.

         Quels sont les principaux acteurs et parties prenantes impliqués dans l’organisation de cet événement sur la finance Agricole ?

Il y a :

L’association Génération-Lumière ; l’Ecole d’Agrobusiness et de Politiques Agricoles ; le Conseil Rectoral de l’UNA en particulier le Vice-rectorat chargé de la coopération et de l’insertion professionnelle ; les ONG telles que CAB ONG – Les banques et SFD ; les organes de presse agricole ; l’ATDA, cellule de Porto-Novo.

         Quel public ciblez-vous en organisant cet événement ?

Le public cible comprend les agriculteurs, les propriétaires d’entreprises agricoles, les représentants gouvernementaux, les étudiants en agriculture, les professionnels du secteur financier et toute personne intéressée par le développement agricole et financier.

         Quels sont les principaux défis auxquels le secteur de la finance agricole est confronté au Bénin ?

Les défis majeurs auxquels le secteur de la finance agricole est confronté au Bénin incluent : La réduction des barrières à l’accès au crédit pour les agriculteurs (pièces administratives, bilans financiers et garanties demandés…) ; la maîtrise de la volatilité des prix des produits agricoles ; l’amélioration de l’éducation financière des agriculteurs ; le recrutement de spécialistes de la finance agricole dans les RH des banques et SFD ; le développement de dispositifs d’assurance agricole, etc. Les défis sont énormes et multiples.

         Comment cet événement pourrait-il alors contribuer à surmonter ces défis ?

Cet événement aidera à surmonter ces défis en fournissant des informations sur les options de financement agricoles non conventionnelles possibles mais surtout en encourageant les collaborations entre les agriculteurs, les diplômés de la finance agricole et les institutions financières.

         Quel est l’impact attendu de ce salon sur le secteur agricole Béninois á court et à long terme ?

L’impact attendu à court terme est l’amélioration de la collaboration entre les parties prenantes du secteur, le recrutement plus important des spécialistes libérés sur le terrain par l’EAPA dans les banques, les SFD et le FNDA et à long terme l’augmentation du taux d’accès au crédit des agriculteurs et le développement de mécanismes efficaces d’assurances agricoles.

         Parlez-nous brièvement de la logistique prévue pour accueillir les participants lors de l’événement ?

Pour accueillir les participants, il y a plus d’une dizaine d’hôtesses mobilisées pour les orienter vers les zones d’exposition pour les stands, les salles de conférence pour les présentations. Il est aussi prévu un service de restauration pour les repas et les rafraîchissements en temps et heure adéquats. Un dispositif protocolaire est mis aussi en place pour s’assurer que chacun soit reçu selon sa qualité, son titre et son statut au sein de l’événement.

         Comment les inscriptions des participants seront-elles gérées et quels sont les critères d’éligibilités pour y participer ?

Les inscriptions seront ouvertes à tous dans le délai prévu. Le deadline est le 27 mai 2024. Le pass unique est à 5000 FCFA donnant droit à la restauration sur les deux jours et à l’attestation de participation au salon.

         Mot de fin

Nous espérons que ces réponses détaillées ont été informatives et vous ont permis de mieux comprendre l’importance du Salon National de la Finance Agricole au Bénin. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez d’autres questions ou besoins d’informations supplémentaires

Propos recueillis par Jean-Baptiste HONTONNOU

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *