Abomey-Calavi
Agriculture

SÉCURITÉ ALIMENTAIRE AU BÉNIN: Le document de stratégie nationale de stockage en atelier de validation

Par Laure LEKOSSA

En vue de relever le défi de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle auxquelles sont confrontés les pays en Afrique de l’ouest, les chefs d’Etats de la CEDEAO ont adopté en février 2013 par Acte Additionnel au traité révisé de la CEDEAO (AS/2/02/13), visant la création de la Réserve Régionale de Sécurité Alimentaire (RRSA) en Afrique de l’Ouest en vue d’en faire un instrument régional d’appui à leur capacité à réduire la vulnérabilité à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. Dans la mise en œuvre de ce projet, des appuis différenciés aux Etats pour l’harmonisation des politiques de stockage de sécurité et l’amélioration de la gouvernance des stocks sont prévus dans les 17 pays membres de l’espace CEDEAO –UEMOA –CILSS .

Lire aussi: IMPACTS DE LA COVID 19 SUR L’AGRICULTURE: La filière avicole et la sécurité alimentaire en proie à la covid 19

Il s’agit pour ces pays de disposer d’une part d’une stratégie de stockage et de modes de gouvernance des réserves qui sécurisent l’accès à l’alimentation des populations vulnérables en cas de choc et d’autres part , de faire en sorte que la gestion de ces réserves ait un coût –efficacité acceptable, et que les pays n’aient à solliciter l’appui de la Réserve Régionale qu’en dernier recours.

Vue globale des participants

Le Bénin étant un pays membre de la CEDEAO, s’est inscrit aussi dans cette dynamique en élaborant le document de stratégie nationale pour la sécurité alimentaire présenté le mercredi 16 Décembre 2020. La Stratégie Nationale de Stockage pour la Sécurité Alimentaire au Bénin (SNSSA) 2021-2025 est un document élaboré qui se décline en plusieurs points à savoir la synthèse du diagnostic de stockage pour la sécurité alimentaire , le cadre stratégique , le cadre programmatique , la matrice des actions / interventions , l’évaluation des couts des différentes actions , les mécanismes de financement , le mécanisme de mise en œuvre de la SNSSA , le mode opératoire de la stratégie de stockage pour la sécurité alimentaire et le dispositif institutionnel de coordination.

C’est un document qui s’inscrit dans une perspective de sécurité et de souveraineté alimentaire à moyen et à long terme. Après son élaboration, les acteurs du secteur se sont retrouvés le vendredi 19 Mars 2021 à Sun Beach Hôtel pour sa validation. Pour Évariste Gounou chef cellule Technique de suivi et d’appui à la gestion de la sécurité alimentaire du MAEP, l’atelier de validation de la stratégie nationale de sécurité alimentaire est le couronnement d’un long processus démarré il y a 18 mois. Selon ces dires la survenance de la pandémie du coronavirus a porté un coup aux activités entrant dans le cadre de l’élaboration du SNSSA de par la suspension des travaux. Les travaux ayant récemment repris ont conduit à l’atelier de validation de la stratégie nationale.

Lire aussi: ACCORD DE PARTENARIAT ENTRE LA SUISSE ET LE PAM: 611.292.825 Fcfa pour prévenir l’insécurité alimentaire et nutritionnelle et renforcer la production agricole locale

Le bureau National de la CEDEAO représenté à l’occasion en la personne de Honorine Egoundélé, a dans son allocution, exhorté tous les membres présents à cet atelier entres autres les ministères sous sectorielles, les consultants les OPA, les Directeurs Généraux et Directeurs Techniques, les membres du groupe de référence, les représentants des institutions accréditées, la chambre Nationale d’Agriculture, l’Unité Présidentielle de suivi du PAG volet agriculture, a examiné avec efficacité la SNSSA , à faire des observations judicieuses et pertinentes en vue d’améliorer la qualité du document .

Le Colonel Sylvestre Fadohan conseiller technique à la recherche à l’alimentation et à l’agriculture, Représentant le Ministre de l’Agriculture, en procédant à la cérémonie d’ouverture de cet atelier de validation, a mis un accent particulier sur la problématique de l’insécurité alimentaire qui demeure une préoccupation majeure dans l’espace CEDEAO. Un changement de paradigme qui s’impose au regard entre autres des facteurs structurels qui mettent en mal dans la durée les moyens d’existences des populations, a permis la création de la RRSA (Réserve Régionale de Sécurité Alimentaire). Cette Réserve note-t-il qui constitue est la troisième ligne de défense pour prévenir et gérer les crises alimentaires, représente la première ligne de défense au niveau des communautés et des stocks nationaux de sécurité qui constituent la deuxième ligne de défense détenus par les Etats. Après avoir remercié l’ARAA pour son assistance technique et financière qui a permis au Bénin, de lancer la mission de formulation de sa stratégie nationale de stockage , il a rappelé à ceux qui ne sont pas membres du groupe de référence , que le groupe multisectoriel et multi acteurs a été mis en place pour suivre le déroulement du processus depuis le cadrage de la mission jusqu’à l’étape actuelle de validation de la stratégie . En déclarant ouvert l’atelier de validation du document de Stratégie Nationale de Stockage de Sécurité Alimentaire, a attiré l’attention des participants sur le respect des mesures barrières contre la COVID 19 au cours des travaux.

Photo de famille des participants

Notons qu’au Bénin, l’approche d’élaboration de la Stratégie Nationale de Stockage pour la Sécurité Alimentaire a été participative , inclusive et s’est déroulée en plusieurs étapes dont les travaux de préparation , de collectes de données , d’analyse de données et rédaction des rapports , de validation du rapport diagnostic , de retraite d’examen du cadre stratégique du Stockage pour la sécurité alimentaire et de la validation du rapport de la Stratégie Nationale de Stockage pour la Sécurité Alimentaire( SNSSA).

La vision de la SNSSA est que « d’ici l’an 2025, le Bénin dispose d’un système efficace, inclusif et durable de stockage pour la sécurité alimentaire, capable de satisfaire les besoins nationaux de consommation et de contribuer à la solidarité régionale en cas de crises alimentaires ». Il vise l’amélioration de la gouvernance en matière de stockage pour la sécurité alimentaire et le renforcement du système de prévention et de gestion des crises alimentaires.

Lire aussi: Sécurité alimentaire: La FAO lance une plateforme contre les pertes et gaspillage alimentaires

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image