Abomey-Calavi
Environnement

VALORISATION DE L’AGRICULTURE BIO ET PROTECTION DU MONT PÉKO EN CÔTE D’IVOIRE: Le projet Benkadi lancé

Le projet Benkadi est officiellement lancé le 14 août 2022, à Bagohouo, une sous-préfecture située dans la région du Guemon. Ce projet vise la valorisation de l’agriculture bio et la protection du parc du Mont Péko.

La présidente lors de son passage dans une localité

Vanessa ZANNOU

Le projet Benkadi est un plaidoyer pour l’amélioration des politiques publiques en matière de protection de l’environnement et de la lutte contre le réchauffement climatique. Le projet est piloté par la convention de la société civile ivoirienne (CSCI) et financé par le ministère des affaires étrangères du royaume des Pays-Bas. L’initiative de promotion de l’agriculture bio intensive pour la préservation du parc national du mont péko a été proposée par l’ONG OJADE. La cérémonie de lancement officiel de la phase de sensibilisation a eu lieu à Bagohouo ce 14 Août 2022.

A l’effet de réussir son lancement et surtout faire impliquer les populations à sa réussite, la présidente du comité d’organisation, Chimène Goulei, par ailleurs coordinatrice régionale de l’Organisation des jeunes africains pour le développement et l’émergence (Ojade), a multiplié les visites de mobilisation dans les villages de la sous-préfecture de Bagohouo. À cet effet, elle et son équipe ont sillonné Guinglo Zia, Yrozon, Bagohouo, Nidrou, Sibably, Pona-Vahi, V14 et Bouhoussoukro. Dans ces villages, ils ont rencontré les chefs et présidents de jeunes. Au cours des échanges dans les localités parcourues, il a été question du bien-fondé du projet et de son impact sur les populations.  La cérémonie de lancement du projet a connu la présence de plusieurs cadres, élus et directeurs régionaux notamment des eaux et forêts, de la promotion de la jeunesse et du service civique, de l’agriculture, de l’environnement.

Faut-il le noter, le projet Benkadi couvre quatre pays (Côte d’Ivoire, Mali, Burkina Faso et Bénin). En Côte d’Ivoire, des sous-thématiques sont concernées. Notamment, l’atténuation et l’adaptation aux effets de l’érosion côtière dans 10 régions ; la préservation des aires protégées face à l’agriculture extensive dans 7 régions. Et la principale étant la lutte contre le réchauffement climatique.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image